Li walon d\'èmon nos-ôtes

forum pou lès dgins qui vwèyenu voltî leu lin.we
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Dieudonné Salme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lucyin



Masculin Nombre de messages : 610
Age : 63
Localisation : Sidi Smayl Marok
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: Dieudonné Salme   Jeu 10 Avr - 6:17

http://wa.wikipedia.org/wiki/D._Salme

Bokets do roman "Li houlot" (li tot prumî roman scrît e walon)

http://wa.wikipedia.org/wiki/Li_houlot_%28roman%29

Asteme (atincion !) c' est ene ortografeye di dvant Feller

Po çou qu' c'est d’ nos autes, nos r'payîs bin chîr les quéques bais joûs qui n's avîs passé qwand nos herchîs nosse palasse avâ les pavaies, qui ns' estîs fîrs d'esse fislés comme des officîs et qui ns' fîs l' faro d'vins les taviennes!

L'Empèreur, qui n' dimanéve mâïe cou sa hamme nin pus qu' Sav'tî qui rène, féve è ç' moumint là li guérre à l'Espagne, et on nos èvoya, vèyéve, è ç'mâdit payîs qui deut esse près wèzin d' l'infer, téll'mint qu'il y fait stoff. Li solo, c'est des plonk' fondou, et les treus qwârts di nos autes y attrappît l' korinse.

Mâgré çoulà, tant qu'on n'eûrit à fer qu'à l' troupe, on l'ava vite maistri ; totes les feies qu'elle si trova bâbe à bâbe ayou les Français, elle ava n' dilouhe à. n'nin s'enn' è fer n' ideie ... On n'coréve nin vite assez po l' raskûr: mi réjumint dinna saqwantès feies, j'enn'è sés don n' saqwè. Finâl'mint, les Espagnols fourît battous à plate costeûre qwanel ns' arrivîs d'vant Madrid, leu veie capitâle, comme si vs' dîrîz Brusselle è Braibant. (p. 150)

Si on a l' tins, on sayrè di vey kimint rcopyî çoula e Feller, pu e rfondou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aberteke.org
lucyin



Masculin Nombre de messages : 610
Age : 63
Localisation : Sidi Smayl Marok
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: Re: Dieudonné Salme   Jeu 10 Avr - 6:29

Rimetaedje e Feller (sistinme kimaxhî Haust / Relîs) :

Po çou qu' c'èst d’ nos-ôtes, nos r'payîs bin tchîr lès quéques bês djoûs qui n's-avîs passé qwand nos hertchîs nosse palasse avâ lès pavèyes, qui n's-èstîs fîrs d'èsse fisselés come des oficîs èt qui n's fîs l' faro d'vins lès taviènes !

L'Ampèreûr, qui n' dimanéve mây cou so hame nin pus qu' Savetî qui rène, féve è ç' moumint là li guére à l'Espagne, et on nos èvoya, vèyéz-v', è ç' mâdit payîs qui deût èsse près wèzin d' l'infêr, télemint qu'il î fêt stof. Li solo, c'est dè plonk fondou, èt lès treûs qwârts di nos-ôtes î atrapît l' korinse.

Mâgré çoulà, tant qu'on n'eûrit à fé qu'à l' troupe, on l'ava vite mêstri ; totes les fèyes qu'elle si trova bâbe à bâbe ayou les Francès, elle ava n' diloûhe à n'nin s'ènnè fé 'ne îdèye ... On n'coréve nin vite assez po l' raskûr: mi réjumint dina saqwantès fèyes, dj'ènnè sés don 'ne saqwè. Finâlemint, les Espagnols fourît batous à plate costeûre qwand n's-arivîs d'vant Madrid, leû vèye capitâle, come si v's dîrîz Brussèle è Brêbant. (p. 150)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aberteke.org
lucyin



Masculin Nombre de messages : 610
Age : 63
Localisation : Sidi Smayl Marok
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: Re: Dieudonné Salme   Jeu 10 Avr - 6:42

Rimetaedje e rfondou :

Po çou k' c' est d’ nozôtes, nos rpayîs bén tchir les kékes beas djoûs ki ns avéns passé cwand nos hertchéns nosse palasse avå les pavêyes, ki ns esténs firs d' esse fiçlés come des oficîs et ki ns fijhéns l' faro dvins les tavienes !

L' Impreur, ki n' dimaneut måy cou so xhame nén pus k' Savtî ki rene, fijheut e ç' moumint la li guere a l' Espagne, et on nos evoya, voeyoz vs, e ç' mådit payis ki doet esse près vijhén d' l' infier, télmint k'il î fwait stof. Li solo, c' est do plonk fondou, et les troes cwårts di nozôtes î atrapît l' corince.

Mågré çoula, tant k'on n' ourit a fé k' a l' trope, on l' ava vite mwaistri ; totes les feyes k' elle si trova båbe a båbe ayou les Francès, elle ava ene diloujhe a n' nén s' endè fé ene idêye ... On n' coreut nén vite assez po l' racsure : mi redjimint dina sacwantès feyes, dj' endè sai don ene sacwè. Finålmint, les Espagnols fourît batous a plate costeure cwand ns arivîs dvant Madrid, leu veye capitåle, come si vs dirîz Brussele a Braibant. (p. 150)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aberteke.org
lucyin



Masculin Nombre de messages : 610
Age : 63
Localisation : Sidi Smayl Marok
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: Re: Dieudonné Salme   Jeu 10 Avr - 6:55

Ratournaedje e français:

En ce qui nous concerne, nous payâmes bien cher les quelques beaux jours que nous avions passés quand nous traînions notre carcasse le long des rues pavées, et que nous étions fiers d'être fagotés comme des officiers, et que nous faisions l'élégant dans les tavernes.

L'Empereur, qui ne restait jamais inactif ("le cul sul la chaise"), pas plus que le Juif errant, faisait à ce moment la guerre à l'Espagne, et on nous envoya, en fait, dans ce maudit pays qui doit être le proche voisin de l'enfer, tellement il y fait étouffant. Le soleil, c' est comme du plomb fondu, et la plupart d'entre nous y contractèrent la dyssenterie.

Malgré cela, quand on eut à faire à la troupe, on la vainquit rapidement. Toutes les fois qu'elle se trouva de front avec les Français, elle subit une défaite incroyable. On ne courait pas assez vite pour la rattrapper; mon régiment donna quelques fois, j'en sais donc quelque chose. Finalement, les Espagnols furent battus à platte coûture quand nous arrivâmes à Madrid, leur capitale, comme si vous disiez Bruxelles dans le Brabant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aberteke.org
lucyin



Masculin Nombre de messages : 610
Age : 63
Localisation : Sidi Smayl Marok
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: Re: Dieudonné Salme   Ven 16 Mai - 7:24

Long passaedje e rfondou :

http://rifondou.walon.org/Salme_Dieudonne.php#tchesseu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aberteke.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dieudonné Salme   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dieudonné Salme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ministère de la Culture - Dieudonné M'bala M'bala
» Mesnil-Amelot (Seine-et-Marne) - ""Un policier "anti-Dieudonné" ciblé par sa hiérarchie.""
» Penne trouvé
» Jamel Debbouze
» Les débordements de Dieudonné

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Li walon d\'èmon nos-ôtes :: Scrijeûs(e)s-
Sauter vers: