Li walon d\'èmon nos-ôtes

forum pou lès dgins qui vwèyenu voltî leu lin.we
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 André Quevrain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lucyin



Masculin Nombre de messages : 603
Age : 63
Localisation : Sidi Smayl Marok
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: André Quevrain   Sam 17 Mai - 14:28

https://wa.wikipedia.org/wiki/Andr%C3%A9_Quevrain

Boket di : Miraukes dins les amias :

https://wa.wikipedia.org/wiki/Mir%C3%A5kes_dins_les_hameas_%28tecses%29

Ça fait qu' pou l' Lèyon su sès pîds, i ralonguit ç' djoû-la s'porminôde jusqu'à mon l' cwamejî. Pont d' chance, l'uch èsteut sèréye. Vo-l'-la qu'i r'vint, d'abôrd, quand i vwèt qui Lèyon nè l'a nin chûvu. Waî on pau, cit'ci aveut taurdjî su l’ payasson dau Jules èt-z-î lèyî s' comission. One grosse fumiyante èt puwante crote, vos-ôtes ! Po mârquer s' dispit, dandjureû ? Li bolèdjî, tot binauje, aveut carèssî s' tchin èt l' milouter djintimint tot lî d'djant : « T'as tot compris, vi fré; ti n'aureus mia sèpu fé ! On côp qu' nos sèrans rintrés, po t' rècompinse, t' aurès l'oucha qui dji n' t'a nin v'lu d'ner tot-à l'eûre !»

Et pwis, vo-lès-la qu'i r'pudenut tot bèlotemint leû vôye. Et por on côp, i s'arètenut « Al Bèsace ». Wou ç' qui l' Noël comande on-0rval. Mins, sins fé chonance di rin, i d'mande au Maurice, li patron, po taper on côp d'ouy su l' Drapeau Rouge. Li deûzyinme do viladje, li Maurice, à lire ci gazète-la. Adon, tot s' cotapant m'-n-ome, i dit insi platèzak à Noël: « Mins, mi dîrîz bin ç' qui y' mèt done paréye umeûr, ô, vos ? I m' choneut qui v' n'è v'lîz nin, di m' gazète ?»

Cést l' Lèyon qu'a d'né l’ rèsponse en bawyiant saquants fèls côps. Ca, i n' in.meut nin qu'on bawîye pus fwârt qui li. Èt l' Noël, li, d' âcwârd avou s' tchin a rèspondu : «Gn-a tot l' minme dès sins jin.nes, dwaî! » Et pwis, çu qu'il a trové l'a lèyî astamburné. Li bokèt dischuré su l’ gazète dau Jules dijeut çoci su l'pâdje étire dau Maurice: Crupèt - on kokêr sièt li-minme li bîre à s'maîsse - Sâcré Jules ! C’èsteut ç't-afaîre- ci, d'abôrd, li quart dol pâdje qu'il aveut dischuré su s'gazète! Il aleut bin rade sèpu qwè. Si cousin tapeut à tos lès-uchs po fé c'noche li novèle. Tot compté tot rabatu, rin d' méchant dins tot ça. Li Noël a r'vèyu s' jujemint èt couru abîye r'niètî l' payasson di s' cousin. Çu qui n' plaîjeut wêre à s' bastaud qui n' cornpurdeut rin à one téle jèsse di s'maîsse. Mins, à paurti d'audjoûrdu, on né causereut pus.
**********
À l'astchèyance di sès porminâdes, Noêl aveut crwèsé l' vôye done ètranjére. Chûvûwe, lèye, d'on caniche fiér èt ossi pète-cu qu'on coq su s’t-ancènî. Lèyon, li, n'a veut nin passé yute sins saluwer à s' maniére Cricri. Cèsteut l' nom dol pure fine blanke caniche. One fumèle qui roteut todi avou s' tièsse lèvéye bin wôt, sins jamais taper on côp d'ouy aus maules qui djèryin.n' après lèye. Jusqu àr-ci, li bèle n'a veut co jamais riyoté avou onk ou l'ôte. 'L vrai qu' jusqu'asteûre gn-a nuk què lî aveut plaît.

Nosse Lèyon aveut sûr do song d' tèckèl avou li, dîreu dj,' one pitite saqwè do kokêr spaniel. Çu qui d'neut one tièstûwe bièsse sûr, mins maugré tot fwârt sèrviauve. One bole di musses dizo dès longs pwèls avou tot ç'qu'i faut po-z-è fé on tchin po l' tchèsse èt l' gârdyin.nadje. Jusqu'asteûre, il aveut todi r'bouté foû dol bolèdjerîye ossi bin lès maules qui les fumèles. I n' sopwarteut nin on-ôte tchin è leû maujone.
Mins di ç' côp-ci, vos, li Lèyon aveut atrapé on côp d' cote po Cricri, à l' fé dâner. Et fin parèy mon l' fumèle tote ritoûrnéye pa l' politèsse do moule. Si bin qu'èle l’ aveut v'nu djintimint froter s' mouzon dissu s' pouyûwe chine. On tot novia djeu, ossi bin por onk qui po l'ôte...
Li madame, di s' costé aveut r'waîtî l' bolèdji come s'i s'reut one saqwè d'râre. Et, i lî aveut dit d'on lan : « I m' chone vos-awè d'dja rèscontré one sawouce...non.na ?»

Au pus sovint, lès bèlès-istwêres d'amoûr cimincenut insi. Èle s’aveut moussi sins trop d' chichis. One nozéye comére, quétefiye one miète trisse, avou brâmint d' ritnûwe. Mins, on sinteut on fwârt bon keûr dizo s' sombe cape. « Vos sièrvoz al bolèdjerîye ? Waî, dj'î a v'nu l' samwin.ne passéye. On fièsteut lès-ans di m' bèle-soû. Djè lî a acheté on cramique. Elle ènn'èst si télemint aspanse qu'èlle è mougnereut su l’ tièsse d'on tigneûs. Mins, dji dwè dire qui m' fré fait s' pwin li-minme, savoz!»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aberteke.org
 
André Quevrain
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le frère André canonisé
» Zabeth, André Louis
» André Santini n'aime pas les natifs du signe Poisson.
» Zabeth d' André Louis
» Bonne fête André

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Li walon d\'èmon nos-ôtes :: Scrijeûs(e)s-
Sauter vers: