Li walon d\'èmon nos-ôtes

forum pou lès dgins qui vwèyenu voltî leu lin.we
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Didier Ocula

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lucyin



Masculin Nombre de messages : 609
Age : 63
Localisation : Sidi Smayl Marok
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: Didier Ocula   Jeu 8 Aoû - 4:28

Les touweus d' memwere

(tite rimetou pol Rantoele 67)

Qwè sont div’nûwes vos mémwères, mès Pères ? Dispûs nos tchant dès Walons, djusqu’au tchèyant di tous lès solias, avôz tot roubliyî, avôz tot lèyî s’è-dalér, tot lèyî fonde come bûre su li stûve ? Avôz tot r’vindu à lès-amérikins, à lès chinwès, au pus’ ofrant ça dji vos fét fiate lès oûyes sèrès !

Dispûs lès discours di nos pus tchauds disfindeûs, dispûs l’ lète da Jules au vî Rwè, dispûs l’fén dès sèptante wit’ toûrs, dispûs l’fén dès bindes magnétikes, avôz tot roubliyî ?
Dispûs qu’on lume li bawète à s’ môde, quand-on vout, on r’ wéte ci qu’on vout, èt on trouve toudis tout ç’ qu’on vout. Enfin, tout, tout, sauf Vos ! Vos-avèz ratè l’ virâdje numérike èt audjoûrdu, on n’ vos vwèt né, on n’ vos-ètinds né, on n’ vos trouve né.

C’ èst co pus disbautchant qui tout l’ rèsse à dire, mins vos-èstèz invisibes, inègsistants, èt tél’mint sins vwès qui dins l’ grand brût d’intèrnèt, di d’ ci, qwè, cénq ans, vos s’rèz numériquemint (seûr’mint) mwârts, r’ piquîs, labourès, r’ sumès, et fanis co combén d’ côps divant qu’in inocint ou l’aute si souvénra di Vos, èt di tot vos mwés mots, di toutes vos maneuves pou cachî a vos mètes divant su lès fotos... à spotchî di vos-ombes mwartes lès pus vikants èt lès pus clapants bouteûs di nosse culture walone...

Dji d’é bé conus dès bravès bouteûs, qui sont mwârts audjoûrdu, ou bén qu’ vos avèz rindus moyats pou toudis... C’est qu’ène lin.we ça trâwe come in coutia... L’ âra d’djà fallu l’ rastènu ç’ lèçon là !

Non fét, ni mi r’wétèz né insi ‘n’do, èt sins criyî au salopârd di “nacionalisse”, èt co mwins’ di pouriture d’èstrémisse... Dji n’ sû rén d’ toutes cès cwachures d’omes fwèbes... dj’ aveus crèchu bé paujér’mint avou mès tayons, qui d’visît walon en s’dijant “Vo”, èt qui s’ rèbrassît après s’ awè angueûlés èt minme s’awè apougnîs. On-ètindeut dins l’posse dès walons d’visér èt tchantér, èt racontér dès faufes, i gn-a né qu’à Florissau qu’on d’ alleut à mèsse.
Sins pârlér di ç’ qu’on lomeut académiquemint : “les dramatiques”, et, vî, faut m’ crwère, i gn-a yeû dès captâciyons, dès mîjes in sin.ne grandiveûses, èyèt m’ mémwère lance sès pus gros tch’vaus : “L’ania”, “Djâques Bertrand”, “Zabèle”, “Padzou l’tîyou”, “li lète di novèl an”, èt lès noms di tous cès dgins, qu’ont tant èt tant fét...

Wôô i gn-a cô, c’èst né ça, li monde a bé candjî, a connu bé dès trèyins dès angouches èt dès côps d’pougne en plène gueûye...ça oyî li monde a bé candjî.
Et Vos, Vos-avèz candjî ? Eyu ç’ qu’ i Vos-èstèz muchî ? Pace qui, wèyôz, quand dissus l’ numérike bawète dji cache après mès souv’nances di gamin, mès preumîs apurtissâdjes du walon, vos lès-avèz distrûts, efacès, èvolès, disparus. Dilîtès.

In bourêu d’papî, dins-in bûrô, lauvau èmon Brussèle, a saurtu ène lisse, in bic roudje, èt a fét dès crwès en bout d’ ligne : “ça ça ça ça ça ça et ça et ça et ça aussi, et celui là aussi”, èt hop, on a TOUT foutu dins-ène bène à bèrnate, èt on a TOUT distrûs.

Vos-avèz, Vos, swè dijant rèsponsabes di l’ disfinse du patrimwène culturèl walon, Vos, irèsponsâbes di l’ RTBF, Vos, irèsponsâbes incapâbes dins lès télévisions locâles, Vos-autes tèrtous qui savîz mins n’ avèz REN dit, vos-èstèz tèrtous moudréles èyèt aussi minâbes qui dès mwins’ qui rén !
En spaurgnant ène miète di timps èt deûs trwès fayès zeuros, c’ èst tout nos patrimwène visuèl èt sonôre qu’à stî distrût, spaurdè. C’ èst toutes nos souv’nances, èvôyes, né d’djà à boukèts, ène bène ètîre. Dès tones ! Comint è-t-i possibe qu’ène afêre parèye arive, toutes les tchansons, di Dodole à Titine en passant par Willy Navez, Bob Dechamps, Robert Carlier, èt toutes lès bounès vîyès-imâdjes blankes èt nwâres...ni s’ront jamés r’ mètûwe a couleûrs. Et ni s’ront pus jamés vèyûyes di noulu.

Mès preumîs mots, mès preumîs visâdjes, mès preumis djeûs d’ acteûrs... Comint fét du tèyâte avou dès frazes di tous les djoûs ? Tout, tout, tout a stî distrût. Né in mot dins lès gazètes, nule pau, du grand silence.

Et qwè mès Pères ? Avôz pièrdu vos leûwe en min.me timps qui vos mémwère ?
Co in scandale di mwins’, pusqui mwins’ qu’on d’è dit, mwins’ qu’on pout d’è dîre.
Dji m’ èrva au Diâle, li n’ roublîye ré !

Didier OCULA, observateur de l’agitation wallonne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aberteke.org
 
Didier Ocula
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation Didier
» didier bariani et droit du foot
» Morales de Didier Benuro
» ANTOINE Didier (né à BREST en 1962)
» Didier Pironi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Li walon d\'èmon nos-ôtes :: Scrijeûs(e)s-
Sauter vers: