Li walon d\'èmon nos-ôtes

forum pou lès dgins qui vwèyenu voltî leu lin.we
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Félicien Barry

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lucyin



Masculin Nombre de messages : 607
Age : 63
Localisation : Sidi Smayl Marok
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: Félicien Barry   Sam 20 Juil - 18:38

http://wa.wikipedia.org/wiki/F._Barry

Å rcoe des rwenes (roman)

(boket)

— Polyte, il èst sèpt heûres djusses ; on r’va
Zante a pris in liard dins l' poche di s' djilet, l'a fét sonér su s'vêre, pou aplér 1' garçon d' café èt, moustrant no camarade, i souffle dins ses dints :
— Ç'èst mossieû Polyte qui désaltère ! Nè l’ tuwèz nén. Nos aurunes trop d' rûjes avou ses reliques !...
Mins Mossieû Polyte ni s' bile nén pou si wére. Il alonge douze francs su l' tâbe come in minîre, salûwe à la ronde à môde des mousque tères di l'ancyin timps, èt r'monte dins l' bagnole aussi majèstuweûs'mint qu'in sègneûr !...
— Tchaufeû, mètèz les gaz, s'i vos plét.
Polyte a lêchi tchére ses mots avou 'ne téle désinvolture qu'in sclat d' rire général réspond à no jwèyeûs compére, tandis' què les vijins d'meur-nut tout pafs. Djosèf, docile, aspoye su l' champignon ; El moteûr tousse in caup ou deûs, sins rèyussi à dèmarér.
— Hé, là ! pon d'quénte, hein !... Ene bougîye encrasséye, azârd ?...
El tchaufeû r'sautèle à têre, r'luve èl « capot » d' l'auto (en walon, on poureut dire èl couviète, èn' do ?) tchipote ène myète à toutes sôrtes d'afêres bizâres dins l' cârburateûr, sins qu' Polyte compèrdiche èl pus trête mot dins les tuyaus, les boulons èt les tièsses d'écrous.
— Ça va d-alér ! El moteûr èst-st-arivè come nous : il a swè... In saya d'eûwé èt dins deûs munutes, nos stons pârtis.
******
Ç'ît vré... In p'tit momint après, tout simplemint, sins mistère, èle tchèréye déambuleut su l' grand'route, fonçant tout drwèt su Nameur...
******
Su Nameur ?...
Pouqwè ? Polyte conèt pourtant bén l' pays... Adon ?... Zante a beau toquî au careau dèl cabine. Djosèf èt, Polyte riye-nut come des sots èyèt l' camion continûwe ès' randonéye au long d' Moûse... Quén idéye èst-ce qu'il a passé dins 1' caboche di no pècheu ?...
Trwès quârts d'heûre pus târd, èl camion s'arêteut d'vant in p'tit cabarèt d'èl rûwe di Fiêr, in p'tit cabarèt come i d-a à Châlèrwè, à Mons èt minme à Nameur. In p'tit cabarèt avou 'ne fègnèsse èyu ç' qu'on lit ces mots-ci :
« RESULTATS SPORTIFS
EN PREMIERE MINUTE »
Polyte, grand amateûr di fote-bale divant , l'étèrnèl, a voulu awè les résultats des matches divant d' rintrér à s' maujone ! A-t-on idéye di, ça ! Quén lubîye !
— Is sont là, madame ? quèssione-t-i à l' patrone..
— Qui, don, mossieû ?...
— Les résultats du fote-bale, da, madame...
El feume rimplit les pintes qui Polyte a comandè en rintrant, s'asseûre qu'i gn-a des autes cliyents dins l' cabarèt, pwis rèspond en souriant :
— Vos savèz bî qu'on n' djouweut nin audjourd'hu, don ?...
— Hein ?...
— C'èst-st-ainsi pourtant, môssieu. On l'a mètu dins les gazètes, advant-hîr...
— Ah ! bon sintimint, ça m'a scapè... Qui dj'seus bièsse ! In distoûr di quénze kilomètes, chis d'mis aclapès au long d' mes reins pou awè roubliyî çu qu' les gazètes ont imprimè...
Les feumes èt les èfants, d'meurès su l' camion, couminch'nut à s'énèrvér, surtout qu'el gnût pwinte dèdjà...
In agent d' police, les poûces intassîs dins s' cinturon, s'aproche du camion, wèt les pècheûs dins l' cabarèt, fét 'ne crâye à l' huche èt, intèrpèlant Djosèf, grogne in ultimatum en boune èt dûwe forme : « Stationnement interdit, feu rouge pas allumé, c'est clair, contravention... »
— Ah ! non, mossieû l'agent, vos n' f'rèz nén ça à des brâvès djins qui morunent di swè èt qui s'in vont d'ayeûr tout d' chûte...
— Mes regrets, service, devoir...
Polyte ni pièd jamés l' nôrd ; i prind in vêre qu'èl patrone vént d' chèrvu, èl mèt dins yeune des mwains du « représentant de la force publique » èyèt choquant avou ç'ti-ci, i l'invite à l'vér s' pinte à l' glwêre di « Namur-Sports » èyèt d' ses supôrtérs ! .. .
- L'èfèt a stî foudrwayant ! ... El policiér a souri, a carèssî l' dèmi èt l'a vudî d'in trét —
intrè nous, il aveut in goyî come ène tchaussète ! — a ajoutè à ses r'mèrcîy'mints :
— Les amis, n' trinnèz nén droci ; si l'inspècteûr vèneut à passér, dji poureûs awè des enwîs... d'acôrd ?...
— D'acôrd... èt mèrci !
— Mèrci ?... intrè walons !...
— Deûs caups mèrci ! . . .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aberteke.org
 
Félicien Barry
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Swatch Barry M
» bureau coordonnateur pour st-félicien
» Robertine Barry (1863-1910)
» Quel(s) pigment/paillettes/FAP pour obtenir ce résultat?
» CITATIONS DICTONS PROVERBES

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Li walon d\'èmon nos-ôtes :: Scrijeûs(e)s-
Sauter vers: