Li walon d\'èmon nos-ôtes

forum pou lès dgins qui vwèyenu voltî leu lin.we
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Louis Loiseau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lucyin



Masculin Nombre de messages : 603
Age : 63
Localisation : Sidi Smayl Marok
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: Louis Loiseau   Mar 23 Aoû - 4:49

http://wa.wikipedia.org/wiki/Louis_Loiseau

Les copiches et l’ sot-doirmant

On sot-doirmant viqueuve bin paugère didins s' trau,
Tot li v'neuve à sohait sins jamais s' fer do mau ;
Do ciél, les aulouettes li tchèyant totes rosties,
I n' divait qu' douviè s' trappe po continter s't' invie
Les ans suvinn'nt les ans, nu candg'mint n' survinait.
Sins s'occuper des autes li sot-doirmant... doirmait.

One nûlée di copiches estait si proche voèsène ;
En rin leû maujonée ni rappèleuve li senne
D'au matin jusqu'à l' nét, dè l' nét jusqu'au matin,
Les copiches travayinn'nt sins jamais piède leu timps,
Mais leu travail à zelles n' les payait nin d' leus poinnes ;
Et des pauves djous sûvinn'nt d'ossi pauvès samoainnes ;
Si bin qui d' timps in timps, dins l' trau do sot-doirmant,
Saquants copiches allinn'nt, li trovant bon èfant ;
Elles volinn'nt à gogo, s'implichinn'nt à quéquéye
Et r' poirtinn'nt è leu tchambe di quoè fer l' cabolée,
Sondgeant qu' les djous d' hivier sûv'nut les djous d'esté.

Li sot-doirmant l' vèyeuve mais i n' fleuve qui dè rire,
Trovant trop naugichant di s' ritoûrner po l' dire.
« Bah ! pinsait l' fainéant, on pout dire tot c' qu'on vout,
Dj'enn' aurai todis d' trop' po z-aller jusqu'au d'bout ;
Dji n' sèrais pin si biesse qui d'aller m' fer confonde ;»
I d'jeuve, cloyant les ouyes : « Après mi l' fin do monde ! »

Portant, tot doucett'mint, li trau s' disgarnichait
Fait-à-fait qu' des voèsènes li gurni s'implichait.
Si bin qu'on bia matin, sintant s' vinte qui tireuve,
Li sot-doirmant s' dispiète. Comme si bouche si douvieuve,
I d'mère tot saisi d' vôye qu'i n' li tchèyait rin d'dins
C'esst adon qu'i pla vôye qu'i n' li d' mèrait pus rin !

Vos m' diroz bin qu' par là l'affaire n'est nin finie ;
Nos voèrans quoè pus taurd, si l' bon Die nos donne vie :
Car les copiches di m' fauve s'appell'nut « Flamingants»
Et c'est l' Wallon qu'est l' sot-doirmant !


Dernière édition par lucyin le Mar 23 Aoû - 11:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aberteke.org
lucyin



Masculin Nombre de messages : 603
Age : 63
Localisation : Sidi Smayl Marok
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: Re: Louis Loiseau   Mar 23 Aoû - 11:09

Li facteûr' di villadge

Voci l' facteur qu' arrive à l'intrée do villadge
S'aspouyant su s' baston, li cartabelle au dos,
Sûr qu'à totes les maujones on lî frait bia visadje,
I sait bin qui l' grand Pierre est bin vèyu d' tortos.

Tot brûlé do solia, v'la d'dja bin des années
Qu'on l' voèt t't-avau les vôyes passer pa nos costés.
I nn' a por on d'méye djoû po fer tote si toûrnée,
Et maugré ses fatigues, il est tot plein d' santé.

Il est comme è famile... Todis su tchamps su vôyes,
I connait t't-ossi bin les éfants qu' les parints,
Les cias qui sont d'mèrés, les cias qui sont-st-èvôyes,
Les bauchelles « en service », les garçons « fer leû limps ».

On l' rattind t't-au matin po z-awet des novelles,
On sait bin qu'au villadge on nn'a nin tos les djoûs,
Pierre ènn' a d' totes les sôrtes, au fond di s' cartabelle,
Gn'a des biyets d'amour, adlez des biyets d'doû.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aberteke.org
lucyin



Masculin Nombre de messages : 603
Age : 63
Localisation : Sidi Smayl Marok
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: Re: Louis Loiseau   Mar 23 Aoû - 11:19

Li ptit vérrî

Aviès l' viesprée on pout vôye
Passer l' pôve pitit vérrî,
Rotant, tronnant d' frèd su l' vôye
Po z-enn' aler travayî.

N' faut nin pinser qu'i s'anôye
I chufelle â tot spiyî,
Si djonne coeûr qu' a co del djôye
A s' misére ni sait sondgî.

Car dispeuy qu'il ess't au monde
Li pauvrité l'a v'nu djonde,
L'èfant l'a todi conu.

Et maugré s' djonnesse flanie
Faut qu'i poinne po gangnî s' vie
Quand l's' autes èfants vont doirmu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aberteke.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Louis Loiseau   

Revenir en haut Aller en bas
 
Louis Loiseau
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'histoire de petit Louis
» changement de lit pour Louis ?
» Bléville - Rue Aristide Briand > Rue Louis Ganne
» Zabeth, André Louis
» Louis Beuve, Lettres à des amis aurevilliens.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Li walon d\'èmon nos-ôtes :: Scrijeûs(e)s-
Sauter vers: