Li walon d\'èmon nos-ôtes

forum pou lès dgins qui vwèyenu voltî leu lin.we
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Christine Tombeur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lucyin



Masculin Nombre de messages : 616
Age : 63
Localisation : Sidi Smayl Marok
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: Christine Tombeur   Mar 8 Fév - 14:52

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aberteke.org
lucyin



Masculin Nombre de messages : 616
Age : 63
Localisation : Sidi Smayl Marok
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: Re: Christine Tombeur   Mar 8 Fév - 14:53

On n’ sét jamés !

In vindeû d’ vén d’France a v’nu s’ mète su l’ mârtchî du vilâdje. Il a rèyussi a vinde in grand tonia a Ziré èt i prind bén l’ timps dè li spliquî comint ç’ qu’i dwèt l’ mète an boutèyes èt adon èl lèyî r’poûsér èn-an dins l’ câve pou qu’i seûche fé s’ maladîye.
I r’vént su l’ min.me mârtchî èn-an après èt come i r’conèt Ziré, i li dit : « A ç’t-eûre mossieû, c’èst l’ bon momint, vos pouvéz cominchî a bwêre vo vén. » « Trop târd, di-st-i Ziré, dj’é d’dja tout bu » « Mins djè vos aveus dit dè l’ lèyî r’poûsér èn-an pou qu’i fèye ès’ maladîye ! » « C’èst djustèmint pou ça què dj’é tout bu m’ fi, dj’é yeû bén trop peû qui n’ crève ! »

Christine Tombeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aberteke.org
lucyin



Masculin Nombre de messages : 616
Age : 63
Localisation : Sidi Smayl Marok
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: Re: Christine Tombeur   Mar 8 Fév - 14:55

Ô cièl ?

Jules èyèt Zande ès’ rèscontèr’neut su l’ mârtchî. « Téns, v’la bén Jules, ça fét bén lontimps qu’on n’ s’a pus vu. » « Seûr’mint pus d’èn-an m’ fi Zande. Comint ç’ què ça va, vî scançon? » « Mi ? Foûrt bén, co min.me mèyeû dèspûs què dj’é yeû m’ pansion. »
« Djè véns d’awè l’ mine ètou, ène vré vîye dè rève » « Anh ! Eyèt l’ pansion, aveu vo feume ça s’ passe bén ? Comint ç’ qu’èle va ? » « Oh, m’ fi, c’è-st-èn-andje ! » « Hè bén, vos avéz dè l’ tchance d’aboûrd, pace què l’ mine, èle vike toudi ! »

Christine Tombeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aberteke.org
lucyin



Masculin Nombre de messages : 616
Age : 63
Localisation : Sidi Smayl Marok
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: Re: Christine Tombeur   Mar 8 Fév - 14:57

Dès vîs cayèts

Mèlîye, qui vént d’awè swèssante cénq ans, èst co bén n’ miyète préfète. Èle nè supoûrte né dè dèv’nu vîye. Adon, èle achète toudi in moncha d’ crêmes pou radjon.ni èt come ça n’ va né co a s’ moûde èt come èle vut, èle plaque ène boune coûche dè poûde su s’ visâdje pou chènér pus djon.ne. Pou muchî lès fôs plis come dîreut Fernand, ès-n-ome. Mins li, ça l’ fé inmârvouyî dè l’ vîr dèspinsér ôstant dè liârds pou fé l’ cocote. I li z’a d’dja dit què ça n’ chèrveut a rén èt qu’ c’èst né pou ça què quand èle mour’reut ès’ visâdje âreut l’ér d’ène fèsse dè djambot. Mins i n’a rén a fét, Mèlîye èst toudi ocupéye a z’aclapér dè l’ crême èt dèl pinture su s’ visâdje. In djoû qu’i d’a s’ soû, Fernand prind n’ loque a poûssiêres èt cominche a li frotér sès machèles. « Qwè fèyéz, hon, vos dèv’néz sot ? » « Non m’ fîye, mins mi, djè n’ supoûrte né vîr dè l’ poûssiêre su mès vîs meûbes » !

Christine Tombeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aberteke.org
lucyin



Masculin Nombre de messages : 616
Age : 63
Localisation : Sidi Smayl Marok
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: Re: Christine Tombeur   Mar 8 Fév - 15:01

lès 2 statûwes

Dins l’ parc dèl comune, il a 2 statûwes. El premiêre èrprésinte in bèl ome tout nu èyèt l’ôte ène foûrt bèle feume tout nûwe ètou. Ça fét dès ans èt dès razans qui dèmeur’neut d’insi, stampés sins boudjî, yun r’wétant l’ôte èt sèparés pa ène aléye.
In djoû, èn-andje dèskind sul têre èt leû dit : « Vos avéz yeû bran.mint d’ patiynce dèspûs lontimps, supoûrtant sins krinkiyî èl bîje dès uviêrs èt lès foûrtès tchaleûrs dè l’èsté. La wôt, il a stî dècidé dè vos donér l’ vîye pou n’ dèmi eûre pou qu’ vos seûchîche fé ç’ què vos avéz souwétî l’ pus ô mondè dèspûs lontimps. »

Dins djèsse, l’andje fé vikî lès 2 statûwes qui sont toutes nûwes, come dè bén-ètindu.
I lè r’wéte, èle lè r’wéte èt s’ pèrdant pa l’ min is cour’neut s’ mète ô r’cwès dès bouchons. L’andje dèmeura a lès ratinde su l’ timps qu’ dins lès fouyâdjes il ètindeut dès ramâdjes èt dès djumich’mints d’ pléji.

Ô d’dèbout d’in quârt d’eûre l’ome èyèt l’ feume soûrt’neut dès bouchons, toudi s’ tènant pal min, ène miyète maflés mins tout contints. L’andje leû dit : I vos d’meure co 15 munutes, vos n’ vouléz né dè profitér ? »

I lè r’wéte djintimint èt li d’mande : « Vos v’léz ? » In sorîre passe dèssus s’ visâdje èt èle dit : « Oh waye, fèyons l’ co in coup, mins adon candjons d’ pôsition, ç’ coup ci c’èst mi qui téns l’ pidjon sul timps qu’ c’èst vous qui tchî su s’ tièsse ! »

eplaidî eto divins l' Rantoele 56, ivier 10-11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aberteke.org
lucyin



Masculin Nombre de messages : 616
Age : 63
Localisation : Sidi Smayl Marok
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: Re: Christine Tombeur   Mar 22 Nov - 13:04

Fôt né lès lèyî soûrtu trop timpe….

Françwès èt Caroline sont deûs malâdes dè l’ tièsse èt is sont rèssèrés dins n’ méso d’ sots. In bia djoûs, come is passeun’ a sto dè l’ piscine, la Caroline qui tché dins l’eûwe èt come èle sét nadjî come ène pîre, èle dèskind dirèk dins l’ fond. Françwès, vwèyant ça, èn’ fé ni yeune ni deûs, i sôtèle dins l’eûwe èt i r’monte Caroline, èscapant d’insi s’ vîye. Quand l’ dirècteûr aprind l’afêre i s’ dit què si l’ Francwès a yeû l’ présince d’èsprit dè scapér s’ coumarâde, cèst qu’il èst seûr’mint prèsse pou soûrtu. I s’è va li min.me anoncî l’ boune nouvèle a Françwès.
« Dj’é n’ boune èt ène mwéche nouvèle a vos aprinde » di-st-i « èl’ boune, c’èst qu’ nos avons dècidé dè vos lèyî soûrtu pace què vos avéz scapér l’ vîye d’ène saquî èt qu’ nos pèrdons ça pou in sine què vos astéz r’fé. El mwéche, c’èst què, malereûs’mint, on a r’trouvé Caroline dins l’ buwand’rîye, pindûwe aveu l’ cingue dè s’ rôbe dè tchambe »
Et l’ Françwès qui rèspond : « èle nè s’a né pindu, c’èst mi qui l’a mètu a sètchî ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aberteke.org
lucyin



Masculin Nombre de messages : 616
Age : 63
Localisation : Sidi Smayl Marok
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: Re: Christine Tombeur   Ven 3 Fév - 2:37

Saquantès courtes mins bounes

Èm’ gamin è-st-èvoye an Amèrike pou djouwer ô basket. Dèspûs qu’il è-st-amèricin, i monte toudi ô filèt!

Ô policiér: “Dj’é mètu du timps a m’ rinde compte qu’on asteut ocupé a nos volér, a ètinde èl ramdam, djè cwèyeus què ç’asteut m-n-ome qui cacheut après dès propès tchôssètes”

Èm-n-ome m’a dit qu’i vouleut passer sès condjîs dins n’ place èyû ç’ qu’i n’aveut co jamés stî. Dj’é rèspondu: “Pouqwè né l’ cûjine?”

Deûs omes rintèrneut chiktés (souls) Arrivé dèvant l’ méso d’a yun qui dit : « Ascoutéz, dj’ètinds du brût. Gadjîz qu’il a in voleûr muchî dins vo méso ? » « Èn’ dit rén èt lèyons l’ fé, èm’ feume va li foute ène trampe dè tous lès djâles an pinsant qu’ c’èst mi qui rintère ! »

Deûs soûléyes pâl’neut èchène : « Mon Djeu m’ fi, djè véns d’ vîr in noyî. Il aveut s’ visâdje tout gonflé, tout bleû. » « Djè vos l’é toudi dit, vos vwèyéz çu qu’arive quand on bwèt trop d’eûwe ! »

Christine Tombeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aberteke.org
lucyin



Masculin Nombre de messages : 616
Age : 63
Localisation : Sidi Smayl Marok
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: Re: Christine Tombeur   Dim 9 Juin - 7:10

V’la in bon r’méde !

In r’présintant d’ comèrce vént d’awè fini s’ djoûrnéye èt i fét toubac a l’ôtél du cwin. Mins toutes lès tchambes asteun’ résèrvéyes èt come il asteut dins n’ pètite vile, impossibe dè trouvér èn-ôte ôtél avant dès kulomètes.
« Ascoutéz l’ome, djè sû moûrt èscran. I m’ fôt in lit pou passer l’ niût pa l’uch ou pa l’ fègnièsse. Dins l’ câve ou dins l’ guèrgnî, djè m’ dè fou, mins trouvéz-m’ ène place »
L’ôbètgisse li rèspond : « Djè n’ vwès qu’ène solution. Il a èn-ome qu’èst tout seû mins qui ocupe ène tchambe aveu deûs lits. Vu qu’ c’èst l’ crîje, i n’ sèra p’tète né contrére dè partadjî l’ tchambe aveu vous èt d’insi dè fé dèscrèche ès’ facture. Seûl’mint, il a in hic ! I ronfèle co pus foûrt qu’in réjimint d’ mârmotes. Min.me sès vijins d’ tchambes vèn’neut souvint s’ plinde qu’is n’ont né seû doûrmu. A vous d’ vîr. »
« Si ça va pour li, ça va pour mi. Djè sûs tél’mint scran què djè poureus doûrmu a sto d’in buldôzèr. »
L’ôbèrjisse fé lès présintâcions èt lès deûs omes tchèy’neut d’acoûrd. Is soup’neut min.me èchène pou mieû fé con’chance.
El lèd’min ô matin, l’ôbèrjisse, contrér’mint a çu qu’il aveut pinsé, vwèt arivér no r’présintant fris’ come in gârdon, lès îs bén clérs èt an plène forme.
« Vos avéz bén doûrmu, l’ome ? »
« Oyi, sins problème. »
« Lès ronfiyâdjes èn’ vos né jin.nés ? »
« Bén non vu qu’i n’a né ronflé dè toute èl niût. »
« Comint ç’ què ça s’ fé ? »
« Eh bén, i s’teut d’dja dins s’ lit quand dj’é rintré dins l’ tchambe. Adon, dj’é stî a sto du lit, djè m’é abachî èt j’é aclapé in gros bètch su sès fèsses an dijant : doûrméz bén m’ chèr keûr. »
« Et adon ? »
« Bén, il a passé tout l’ rèstant dè l’ niût achîd dins s’ lit a m’ survèyî ! »

Christine Tombeur – Avril 2013
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aberteke.org
lucyin



Masculin Nombre de messages : 616
Age : 63
Localisation : Sidi Smayl Marok
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: Re: Christine Tombeur   Jeu 8 Aoû - 4:25

Et dîre què c’èst vré !

An sondjant a çu qu’ djè daleus vos racontér, dj’é pinsé a l’ tchanson dès véritès. Djè n’ sés né si vos vos dè souv’néz. Ev’ci l’ preumî couplèt :
« Dins lès tchansons ç’ qu’on pout dîre dès bièstrîyes
On vos d’in flûte pou dîre a chaque couplèt
Choûtéz ç’-t-èle ci ô lieu d’ dîre dès mintrîyes
Djè n’ va tchantér qu’ dès pûrès véritès…. »

In p’tit coûp pus long, on dit : « Ô tourniquet qu’i-gn-aveut d’ssus l’ ducasse
L’ preumiêre rindjîye dè tch’vôs, ç’ît dès pourchas… »

Eh bén, ènawére, timps dès condjîs, dj’asteus dins l’ nord dè l’ France, d’ssus l’ côte d’Opale. An dalant poûrmin.nér dins in p’tit vilâdje, v’la qu’ su l’ place, djè tchén su n’ ducasse.

Come t’t-avô, i-gn-aveut n’ barake a frites, yeune eyû ç’ qu’on cûjeut dès wôfes aveu du gros suke, ène ôte eyû ç’ qu’on vindeut dè l’ bârbe a papa èt dès nojètes cûtes dins du suke. Il aveut bén seûr ètou lès amûs’mints qu’on trouve toudi su n’ ducasse : in tir a pupes, dès ôtos skotèrs, ène pèche ôs canards, lès machines què vos mètéz dès pîches pou fé tchére lès cines qui sont d’ssus l’ boûrd d’in platia aveu des clicotias a gangnî èt qu’ vos pinséz toudi què l’ moncha a l’ér prèsse a tchér mins què quand vos avéz fini dè dèspinsér tous vos liards i-gn-a co rén qu’a tcheût ni vûdî dins l’ batch.

Et bén seûr, i-gn-aveut sins manque in toûrnikèt. Yun come dins l’ timps aveu n’ flotche pou d’awè in tour pou rén. Et djè passe èm’ timps a r’wétî lès djambots asprouvér d’atrapér l’ flotche quand tout d’in coûp djè m’ dèmande si djè n’é né vu bèrlu. Djè ratind què l’ toûrniquèt rapasse. Eh bén, non, dj’é bén vu. A costé dès abutuwélès ôtos, d’in vélo, d’èn-ôtocar, dè l’hélicoptére, du camion dès pompiérs èt dè l’ moto dè l’ police i-gn-aveut lès bièsses.

In tch’vô, in cygne qui satche ène cariole, èn-èlèfant èt in…….. chamô. Djè vos djure què ça fé drole. Ça m’a tél’mint dèsmindjî què dj’é stî d’mandér a l’ome qui fèyeut d’alér l’ manique. I m’âreut doné n’ clatche a m’ visâdje què djè n’âreus né stî pus rèyus’. Vos savéz di-st-i, dins l’ nord dè l’ France, i-gn-a branmint d’ musulmans ça fé qu’on d’vu r’satchî l’ pourcha sins qwè lès èfants n’ pouv’neut né dalér su l’ toûrniquèt.

Qu’on leû mète in chamô, passe co, mins dè d’la a ç’ qu’on r’satche no bon gros rôse pourcha, ça mè d’meure co su mè stoumac. Et dîre què ç’n-istwêre la èst vré. Djè n’ dè sûs né co r’vènûwe.

Bén râde, on poura p’tète pus min.me dîre èl mot « pourcha » an public. Ôstant s’ mète tout d’ chûte a l’intrin’mint d’aboûrd, ça djè pinse qu’on poura co l’ dîre : aléz, Allah r’voyûre.

Christine Tombeur – Novembre 2012
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aberteke.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Christine Tombeur   

Revenir en haut Aller en bas
 
Christine Tombeur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» anniversaire Marie Christine
» Je me présente : Christine
» Bon anniversaire Marie Christine
» Christine Lagarde
» Christine Ockrent, ministre de l'audiovisuel extérieur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Li walon d\'èmon nos-ôtes :: Scrijeûs(e)s-
Sauter vers: