Li walon d\'èmon nos-ôtes

forum pou lès dgins qui vwèyenu voltî leu lin.we
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Joseph Docquier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lucyin



Masculin Nombre de messages : 610
Age : 63
Localisation : Sidi Smayl Marok
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: Joseph Docquier   Mar 11 Jan - 14:29

http://wa.wikipedia.org/wiki/J._Docquier

Rondês è walon sâmî
http://wa.wikipedia.org/wiki/Rondeas_e_walon_s%C3%A5m%C3%AE_%28arim%C3%A9s%29

Lu èt Lèye

Insi por Lu, insi por Lèye,
Gn-arût-st-avou nou coûr a prinde ?
Lu, di s' costî, a vikî s' vèye
Come il a plou èt sins s' disfinde.

Lèye, di s' costî, a fêt parèy
Avou passyince, sins jamê s' plinde.
Insi por Lu, insi por Lèye,
Gn-arût-st-avou nou coûr a prinde ?

Lu rota s' vôye sins s' binamèye
K' eun-ôte batê tchèrdja po dchinde
Li fleûve dèl vèye ki n' pout ratinde,
Adon k' on kîre si dèstinèye !

Insi por Lu, insi por Lèye,
C' èst leûs deûs coûrs ki dvint s' comprinde !



Li bèrwète

Prumî hèrna ozès manèdjes,
L' bèrwète, tofèr, nos tind sès brès !
A ci k' l' apougne èle rind corèdje
Et spâgne sès fwèces mî ki l' banstê.

Po lès ptites vôyes di tchèritchèdjes,
Avou deûs plantches, li vla clitchèt !
Prumî hèrna ozès manèdjes,
L' bèrwète, tofèr, nos tind sès brès !

Asteûre, èle dwème sins pus noune tchèdje,
Tote gâye, moussîye come on buskèt,
Sol' vèrt wèzon inte lès bouchnèdjes:
Pus nouk ni sit, a part on tchèt,
K' èlle a fêt l' djôye dès djônes cârpês !

Prumi hèrna ozès manèdjes,
L' bèrwète, tofèr, nos find sès brès !

Lès pâkerètes

Pititès steûles dèl noûve sâhon,
A chake prétins, on v' veût voltî.
Nole o corti, mins sol wèzon,
On conte par mèyes vos coûrs drovis.

Avâ lès prîs djisk' â coron,
Li vèye riprind: tot s' rèchandit.
Pitites siteûles del noûve sâhon,
A chake prétins, on v' veût voltî.

Come eune douce vwès tchante on râvion,
Fleûrs di solo, buskèts rdjârmis,
Dvins vos pâpîres, a l' nut' rivni,
S' èdwème li fwèce dèl créâcion.

Pitites siteûles dèl noûve sâhon,
A chake prétins, on v' veût voltî

Petites étoiles de la saison nouvelle / A chaque printemps, on vous aime / Aucune au jardin, mais sur la pelouse / on compte par milliers vos coeurs ouverts.
De par les prairies, jusqu'à l'extrémité, / la vie reprend; tout se réchauffe / Petites étoiles ...
Comme une voix douce chante un refrain / fleurs de soleils, bosquets "re-germés" / Dans vos paupières, à la nuit revenue / s'endort la force de la création


Dernière édition par lucyin le Mar 11 Jan - 15:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aberteke.org
lucyin



Masculin Nombre de messages : 610
Age : 63
Localisation : Sidi Smayl Marok
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: Re: Joseph Docquier   Mar 11 Jan - 14:52

Modêye e rfondou

Lu et leye

Insi por Lu, insi por Leye,
Gn åreut-st avou nou cour a prinde ?
Lu, di s' costé, a viké s' veye
Come il a plou et sins s' disfinde.

Lèye, di s' costé, a fwait parey
Avou paçyince, sins måy si plinde.
Insi por Lu, insi por Leye,
Gn åreut-st avou nou cour a prinde ?

Lu rota s' voye sins s' binamêye
K' èn ôte batea tcherdja po dschinde
Li fleuve del veye ki n' pout ratinde,
Adon k' on cwire si destinêye !

Insi por Lu, insi por Leye,
C' est leus cours ki s' divént comprinde !

Ainsi (alla la vie) pour Lui, Ainsi (alla la vie) pour Elle / N'y aurait-il eu aucun coeur à prendre ? / Lui, de son côté, a vécu sa vie / Comme il a pu, et sans rechigner
Elle, de son côté, a fait de même / Avec patience, sans jamais se plaindre / Ainsi ...
Lui suivit ("marcha") sa route, sans sa bienaimée / Qu'un autre bateau chargea pour descendre / le fleuve de la vie, qui ne peut attendre / Alors qu'on cherche sa destinée.


Li berwete

Prumî haerna ezès manaedjes,
L’ berwete, tofer, nos tind ses bresses !
Å ci k' l’ apougne, ele rind coraedje
Et spågne ses foices mî ki l’ banstea.

På ptitès voyes di tcheritchedjes,
Avou deus plantches, vo l’ la clitchet !
Prumî haerna ezès manaedjes,
L’ berwete, tofer, nos tind ses bresses !
Asteure, ele doime sins pus nole tchedje,

Tote gåye, mousseye come on busket,
Sol vert waezon inte les bouxhnaedjes :
Pus nouk ni sait, a pårt on tchet,
K' elle a fwait l’ djoye des djonnes carpeas !

Prumî haerna ezès manaedjes,
L’ berwete, tofer, nos tind ses bresses !

Les påcretes

Pititès steules del nouve såjhon,
A tchaeke prétins, on vs voet voltî.
Nole e corti, mins sol waezon,
On conte par meyes vos cours drovous.

Avå les prés djisk' å coron,
Li veye riprind: tot s’ rèchandit.
Pititès steules del nouve såjhon,
A tchaeke prétins, on vs voet voltî.

Come ene doûce vwès tchante on råvion,
Fleurs di solo, buskets rdjårmis,
Dvins vos påpires, a l’ nute rivnowe,
S' edoime li foice del creyåcion.

Pititès steules del nouve såjhon,
A tchaeke prétins, on vs voet voltî.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aberteke.org
 
Joseph Docquier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 21 novembre - Voltaire / François Joseph Charles de Habsbourg-Lorraine
» la Marie Joseph......
» Joseph Brocart
» Ça me prouve que je suis à ma place - Jael Joseph Bird
» La fin d’un régime sanguinaire : Le PPRD projette la chute de «Joseph KABILA»

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Li walon d\'èmon nos-ôtes :: Scrijeûs(e)s-
Sauter vers: