Li walon d\'èmon nos-ôtes

forum pou lès dgins qui vwèyenu voltî leu lin.we
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Camille Gaspard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lucyin



Masculin Nombre de messages : 616
Age : 63
Localisation : Sidi Smayl Marok
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: Camille Gaspard   Ven 29 Oct - 5:18

http://wa.wikipedia.org/wiki/Camille_Gaspard

Onk des pus beas arimeas da Camile Gaspård

Ci arimea cial a stî scrît e 1945, et esse prumé al bate des tchansons di ''Jeunesse Rurale'' e 1946.

Å vî cruç'fi

Dji t’ voe si voltî, vî cruç'fi,
Dispoy tant des ans la dressî,
Påjhûle, adlé li ptit pont d' pire.
Tot mierseu, a l’ ôrire do bwès !
K' i fwait bon s' adjeni dvant twè
Po fé s' priyire !

Å pî do tier, come po t' catchî,
T' as l' air di t' voleur fé tot ptit,
Mins por twè l' Nateure tchante timpesse :
Ele tchante li bonté et l' grandeur
D' on doûs et divin Creyateur
Ki stind ses bresses.

Avå les åbes et les bouxhons,
Les oujheas dbitèt leus tchansons,
Sol tins k' li ptit ri glawzinêye
Et rastådje tant k' i pout s' corant,
Come s' i fouxhe binåjhe tot passant
Di t' poleur vey.

Bon vî cruç'fi, tot t' voeyant la,
Dvintrinnmint, dji rtuze a ces-la
Ki t' ont planté so l' boird di l' fagne.
C' est leu fwè k' elzî fjha tchoezi
Cisse tinrûle coine, po-z enôbli
Tote li campagne !

I m' shonne ki dj' les doe continter,
Ces vîs parints k' nos ont cwité,
Cwand dj' apoite kékès fleurs bén frisses,
Po t' els ofri do fond di m' cour,
Vî cruç'fi, ca ‘le sont di mi amour,
Les doûcès dvizes.

Mins les djins d' ouy, c' est anoyeus,
N' acontèt pus les vîxhès croes; (''creûs'')
I rnoyèt leu fwè sins nole honte.
N' est ç' nén çoula målureuzmint
Ki ramina tant des tourmints
So nosse pôve monde ?

Nos n' lairans portant nén rovyî
Cisse grande ritchesse di nosse payis.
Et s' ti touméves on djoû e blesse,
Bon vî cruç'fi, ti pous conter
Ki nos serans po t' rilever
Tote ene djonnesse !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aberteke.org
lucyin



Masculin Nombre de messages : 616
Age : 63
Localisation : Sidi Smayl Marok
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: Re: Camille Gaspard   Ven 29 Oct - 5:44

Des tchansons e walon k' il a scrît les tecses, et Arsène Collin les muzikes, sol tévé waloncåzante

Mi ome å vantrin" tchanté pa Hélène Maréchal
http://www.youtube.com/watch?v=EXrR5jcA5Bk S

Li pice-crosse" tchantêye pa Jean-Philippe Legrand]
http://www.youtube.com/watch?v=dCqeEPvbuss
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aberteke.org
lucyin



Masculin Nombre de messages : 616
Age : 63
Localisation : Sidi Smayl Marok
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: Re: Camille Gaspard   Lun 8 Nov - 4:29

Li pice-crosse

(mwaisse sicrijhaedje, riçû da Djhan-Flipe Legrand)

http://www.youtube.com/watch?v=dCqeEPvbuss

-1-
Par on djoû d’ chance, dj’ala prinde à l’ lot’rèye
On nimèrô ki m’ rapwèrta l’ gros lot ;
Ça m’ valéve djusse deûs milions cinq′ cint mèye,
Mins, n’èstant nin dès pus sots :

Rèspleû 

Dj’a catchî mès bèlès pèces
Èt dj’ n’a wâde d’èlz-alower,
Dj’ême bin mî d’ènnè r’mète è crèsse
Ca dès brokes, on ‘nn’a co mây assez !
Ah, valèt, valèt, cwand t’as d’ l’ôr,
Vas′ abèye atch’ter on cofe-fôrt !

-2-
Gn-a k’ tapèt lès-ouhes foû po lès fignèsses
Cwand k’i s’ vèyèt deûs′ treûs francs d’vins lès mins.
Por mi, l’ magot n’ m’a nin fé piède lu tièsse,
Bin lon ku d’ hây’ner mi-ârdjint :

Dj’a catchî mès bèlès pèces
Èt dj’ n’a wâde d’èlzè k’taper,
Avou dès gâgâyes èt tot l’ rèsse
Dès vwètures èt dès « modèrnités » !
Ah, valèt, valèt, cwand t’as d’ l’ôr,
Nu va nin l’ tchanter so lès fôres !

-3-
Tot v’ porsûhant d’ leûs soyantès maneûves,
Bin des plindâs lûrtchet vos bilèts bleûs
C’èst tèribe oûy, çou k’on brîbe po lès-eûves,
Mi, po m’ hiwer d’ cès chineûs :

Dj’a catchî mès bèlès pèces
Èt n’ sâreût-on m’andoud’ler
Avou dès tchoûlâyes, dès promèsses,
Dès discoûrs èt dès-étèrnités !
Ah, valèt, valèt, cwand t’as d’ l’ôr,
T’ènnè veûs todi d’ totes lès sôrs !

-4-
Mâgré lès clés, lès fèrous du m’ barake,
C’èst pé k’ la mort, tos côp k’ dju deû ‘nn’aller
Dj’a l’ hisse â coûr… l’ârdjint so lu stoumak,
Mins… gn-a nouk à s’è doter !… 

Dj’a catchî mès bèlès pèces
Èt m’ boneûr, c’est d’ lès cover
Dju m’ plêt co cint côps mî k’à l’ fièsse
À l’zî fé mamèye… èt lès r’compter.
Ah, valèt, valèt, cwand t’as d’l’ôr,
Tu t’ pous t’ mète à gngnos d’vant l’ cofe-fôrt !

-5-
Du l’ nut′, cwand dj’ mousse kékès-eûres o m’ payasse,
Dju n’ sére k’on-û, todi sogne dès voleûrs,
Dj’a l’ fuzik prèt′ èt n’èlzî f’reû-dj’ nin grâce
Ca dj’ vos l’ rèpète sins l’ voleûr :

Dj’a catchî mès bèlès pèces
Èt gn-a nouk à l’s-aduzer ;
D’on plin côp, sins r’mwèr, dju v’s-ahèsse
Tot l’ minme kî k’vôreût s’ènn’ aprèper !
Ah, valèt, valèt, cwand t’as d’ l’ôr,
Seûye prèt′ à tot fé po t’ trézôr !

-6-
Dj’aveû tûzé, pus-à timps, prinde one fème ,
(Nin pus k’ vos-ôtes, crèyoz-l’ bin, dju n’ so d’ bwè !...)
Mins cès djins-là n’ savèt nin fé cwèrème,
Èt v’ magnèt foû sins-arêt !

Dj’a sogne po mès bèlès pèces
(Lès fèmes, ça n’ lès sét wârder !)
Èt dj’ pây’reû dès tchirès carèsses :
Tot compte fêt, dj’ême co mî d’ m’è passer !
Ah, valèt, valèt, cwand t’as d’ l’ôr,
Hiwe-tu d’zèls come d’on mâva sôrt !

-7-
Du m’ vikant, su dj’ magne minme dès sètchès crosses,
Su dj’ fê durer mès costumes trinte-deûs-ans,
Dè mons, po l’ djoû k’on lêrè d’hinde o l’ fosse,
Dj’ârè l’ cou-d’ tchâsse hop’lé d’ çanses !

Dj’èpwèt’rè mès bèlès pèces
O m’ wâhê bin rèssèré,
Mès-èritîs pây’ront lès mèsses…
Èt l’ commune… lès frês po m’ ètèrer !
Ah, valèt, valèt, cwand t’as d’ l’ôr,
Mori, c’èst tot l’ minme on pôve sôrt !

Pice-crosse
Camille Gaspard, Wène, 19 ?
Tchansonète so l’êr “Il pleurait…”, muzike d’à Revil.
N.B. : Lu tchanteûr amousse fwèrt mâ moussi avou on gros pakèt k’on-z-advine o l’ potche d’â d’vins du s’ paletot.

Pice-crosse : “Pince-croûte”, avare, pingre
Amoussi : entrer, pénétrer
Mâ moussi : mal habillé
Dju n’a wâde : je n’ai garde, je ne peux mal
Alower : dépenser
Mète è crèsse : entasser, thésauriser
Dès brokes : de l’argent (à l’origine, pièce de deux centimes)
Abèye : vite
Tapèr lès-ouhes po lès fignèsses : “jeter les portes par les fenêtres”, faire des dépenses inconsidérées
Hây’ner : =hây(e)ter ? : écailler, enlever par parcelles minces comme des écailles
K(u)taper : gaspiller
One gâgâye : un colifichet, un ornement de fantaisie, une babiole
Lu rèsse : le rèste
Dans une autre version, le 4ème vers du 2ème couplet est : Dès vwètures èt dès posses du télé
Lu fôre : la foire, considérée comme lieu public très fréquenté
Porsûre : poursuivre
On plindâ : un plaignant, un geignard
Lûrtcher : lorgner, reluquer avec convoitise
Brîber : mendier
Hiwer (su) : se retirer, s’écarter, fuir
On chineû : un quémandeur (de chiner : demander avec insitance)
Andoud(e)ler : amadouer
Dès tchoûlâyes : des pleurs , des pleurnichements
On fèrou : un verrou
Lu hisse â coûr : la peur au cœur
Lu stoumak : l’estomac
Fé mamèye : caresser de la main
Moussi (o-n-one sacwè) : rentrer (dans quelque chose)
One payasse : une paillasse, une couche misérable
Aduzer : toucher légèrement, effleurer
Ahèssi : servir, donner son compte (à un voleur), châtier,
Aprèper : approcher
Tuzer : songer, penser
Fé cwèrème : “faire Carème”, se priver
One djin : une personne
Magni foû : manger en vidant (au point de faire disparaître), réduire à rien
Avu sogne : avoir peur
Dès sètchès crosses : des croûtes sèchées
Lu cou-d’-tchâsse : le bas des chausses, le fond des bas
Hop’lé : comblé, rempli
Lès çances : les sous, l’argent
Èpwèrter : emporter
On wâhê : un cercueil
Rèssèré : refermé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aberteke.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Camille Gaspard   

Revenir en haut Aller en bas
 
Camille Gaspard
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Camille Lacourt nous offre une vue imprenable !
» bon anniversaire Camille
» Bon anniversaire Camille
» Camille Rose Naturals
» LA B... à CAMILLE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Li walon d\'èmon nos-ôtes :: Scrijeûs(e)s-
Sauter vers: