Li walon d\'mon nos-tes

forum pou ls dgins qui vwyenu volt leu lin.we
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Louis Baijot

Voir le sujet prcdent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lucyin



Masculin Nombre de messages : 606
Age : 63
Localisation : Sidi Smayl Marok
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: Louis Baijot   Sam 15 Mai - 6:32

http://wa.wikipedia.org/wiki/L._Baijot

Cand la tre su raveye !

On vint d viker et d subi dpwis ne pwre du mws dins ne boune partie du lEurope, surtout pou les cs ki voyadjat bramint, les conskances du ravikadje (rveil) din volcan ku mwintes et mwintes djans nu counichint wre.

Si su ctwrdu (tordu) nom nest nin a-z articuler avu nosse boutche du walon, l Islande, ki l rascwd (recueille) dins ses montagnes du nve et dglaces, est, le, in p pu counuwe, piskile fwt partie du lEurope du cost gografike, ms nin co doul C .E. E. sul plan conomike. Ses bankes nous ont cand minme ont fwt frler(trembler), tins d l hivir.

Sa posicion, atre l Groenland et lEcosse, est idyale pou nous choufler dzeus lcrne toutes les ades (cendres) et les fumres ku ses volcans nous rcratchat (recrachent). a fwt des smwinnes ku lEyjafjallajokull nous arouze et kul nuwadje du ades aptche les avions du voler. Avu des vacancs stramls (dissmins) in p partout dins tous les aroprts.

An plinnes vacances du Pques ! I n ft ni dmander la pagaye ku a foutu dins les scoles et le brs. Et les sous ku a coust !

Cand l houme r (aura)anfin compris ki n est k in minus(tout petit) su la tre et ku a n l sive rin du s dvrouy (se dmener) coume in djle pou say du dominer nosse terre ; adon putte, il l fr bin admte sa toute putite posicion et sa fblesse duvant lu Crateur, Lo k souverin et mwsse du ttafwt.

En te dsasse toutch la tre lu 12 du djanv 2010. Vous vraplz, lu tramblemant du terre an Hati. L, cest la vie du 300.000 djins (500.000, dit-on asteure su place) kont disparu doul vile du Port-au-Prince, raclos duzous leus mwjons.(engloutis sous leurs maisons) Tous les kwrts(quartiers) pves du dzous dul vile ont st tout saccadjs. Lu sort volu ku l malheur sabaje(sabatte)sur zs, alors ku les krtis des dzeus dul vile astint bcp pus sprgns (pargns) (les kwrts des ritches). C k il a dvint astere, cest k les ritches continuwat bin viker coume duvant, caressant les Rikins dins l sans du poy (dans le sens du poil), sul timp kles pves du dzous dmrat avu leus misres, leur ruines et leus mwrts.

Et mgr toute leu pnne (peine), ft vy avu k ardeur et k volont lu clerg les- rmonte lu moral et les incite s mte lovradje pour rbti leu payis. Et avu k confiance, ils acceptat leu misre passye. Lchs zs-minme, coume abandouns, cest dins leu fwa kis pojat leu fwce et cest su leus convictions k i saspoyat pouz aler du l avant, mgr tout. Et avu k couradje ! Et tchantant coume des vrs Cryoles.

Lu rjime du dvant l syisme n nin tchandj. Lu payis n nin pus chr ku dvant et les cs li sont al tisse nu dmandat nin k a tchandje, tant k a va coume a pour zs ! Sins su souciy des pves ! Du a, les gaztes n czat rin !

Et nouztes, la-ddins ! Pou k sans-dje ?(pour qui sommes-nous ?) A nouztes, dul prouver !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aberteke.org
lucyin



Masculin Nombre de messages : 606
Age : 63
Localisation : Sidi Smayl Marok
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: Re: Louis Baijot   Jeu 18 Nov - 12:09

( I n ft surtout nin aw la tisse av les vyes, ca cest in p tir ps tchfs.)

AW et YSSE


Lon des vs lves du grammre,
Chotz coumint, ne ble chje,
Ma mre m fwt vy les mistres
Des verbes ysse et aw, sins tchmje.

Dins les myeus dants, tins k fwre
Gn deus verbes plins d artifices ;
Aw et ysse astint deus frres
Ku dj counu dj ou brce.

Bin knin parys du caractre,
On les plot crware jumeaux,
Tant leus istwre est singulire
Ms ces deus frres astint rivaux.

C k aw rot volu ysse,
Ysse vlot toudi l aw
A nnin vlu ni Dieu ni mwsse
Lu verbe ysse s don fwt aw.

Su frre aw courot les bankes
A z fjant grand numro.
Adon k sse, toudi an manke
Soufrot bramint dudins spaletot.

Tins k ysse apurdot lire
Et fjot ses umanits,
Du s cost, rin li dire
Aw apurdot compter.

Aw amassot des fortunes
An biens ossi bin k an biyts
Tins kysse, k astot dins la lune,
Su fjot ttafwt ratibwas

Aw nu savot fwre ku s taler
Cant i li arivot du s moustrer jnreu.
Ysse, an rvantche, on l pu constater
Ere bin souvint pus grandiveu.

Aw voyadje an classe afwres,
A mtant tous ses tites kwte.
Adon k ysse su lchot si bin fwre,
Ku kil avot, filot dripte.

Ritchesse d aw nest nin la sne,
Cest tous cayets dl esprit.
Lu verbe ysse est tout dins la jin.ne.
Ca d sa noblesse, cest l prix pay.

In djo, fwace du biestriyes
Pou zariver smte dacrd
Atre les verbes, ft nin su striy.
M vt satinde et fwre lfrt.

Et pou npus wrder leus misbrouyes
Ou mitan dtous les mots rassan.ns,
Is sont prti zs deus la bzougne
Pou nnin anfin dmrer brouys.

Lu verbe aw est dandj dysse
Pasku ysse, cest gzister.
Tandis ku ysse bezwin daw
Pouz aritchi ses bons costs.

Et aprs tant dmargayes n a pus fini
Et d bistres kon sruprotche toudi
Ns deus frres, cest ma mre ki l dit
Ont poulu ysse et aw st.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aberteke.org
lucyin



Masculin Nombre de messages : 606
Age : 63
Localisation : Sidi Smayl Marok
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: Re: Louis Baijot   Sam 15 Jan - 12:25

DU L NVE AL POTASSE .

(pa in martchand d angrais.)


Dju nous a souvrans, du lhivir 2010. Cest dmwin Noy et vla in gros mws k onz est al nve, et nin in p. La spcheur su les hyts avjine lu mte, dins nos viadjes doul basse Ardne, on put compter 80 cms bins fwts. Gn des anyes k on n avot pus v a, et surtout si hyeur (tt).

I ft minme asptch les camions d rouler su les grandes voyes pou viter kis n su mtinjent du travirs et paralizer la circulacion. Cest nin a ki fwt lafwre des tchfeus.

Nin contints d a, cest l s (sel) ki vint manker; onz cminci pa vinde lu s agricole, ps le s d cwizine et l gros s pou les saler les couchts et i n dumeure pus asteure ku dul kanite, in sel du potasse ku les cinss ont sam des anyes au lon, ca on n avot k a et du basique. Dju cze jusks anyes 1950-60 duvant daw les angrs complets.

Dju vins daw ne pratike pou du s et dju n s l mte ku dul kanite. Mu brave chaland, ki va pourtant souvint an Alsace, est st tout sbar ku dju l aprinje ku la kanite ku dj counu vunot adon dAlsace. I navot jamws atindu czer d a.

Et dju l don apris ku la potasse, l mwte szon, vunot dAlsace, pa trins complets, ki passint la frontire Ecouviez Lamorteau, pouz sse, dud l, rpartis , par rames du 60 tonnes (3 wagons du 20 tonnes) dins lansambe des provinces du Namur et Luxambourg, kastint trop lon dAnvers.

On riot dul kanite 11% du KO (oxyde de potassium), des sels du potasse ki fjint 20% et du chlorure de potasse ki fjot 40%.

Ces angrais-l, adon, nous fjint vy bin du timp. I nous arivint dins des wagons raclos, ferms coume on djot, et i falot, l sucoube, plter tout pa luche du wagon, dins l bgnon, ps aprs dins les camions, pou les ramonner dins ns magasins.

In cp baculs l tre, i falot les rtaper in deujime cp pour faire des tas du 3-4 bons mtes du hit, su 10/12 mtes do long et 4 mtes du ldje. Onz parvunot les rtapant deus cps. La potasse nous avot dj pass 3 4 cps dins les mwins.

Et les tas dmrint l des mws duvant d les samer.

Et cest cidl, ku la potasse, ki nest en some ku du s, prdot lhumidit dl r et duvnot dre coume du bton.
Cand la szon des samadjes arivot, i falot rprinde tous les tas l pioche, pou polu les pser et les assatch. Adon, tout sfujot co al mwin, prtu des satchs.
Peser et assatch astint les catrime et cinkime cps kon pougnot dins langrs.

Chance konzre djonne!
* * * * *

A czant, dju nros pu s dire dins k cost du lAlsace su trouvint les mines.

Lu timps d voler su Google et on plot rusponde ttafwt.

La produccion dul potasse dAlsace rumonte 1910, aprs aw st duscovrue pa des oumes et ne fame:Amlie Zrcher 625 mtes du fond et su ne surface du pus du 200 km, Nord du Mulhouse.

Juskan 1947, toute la bzougne s fwt bramint al mwin: des oumes et des tchfs. Aprs la gure du 40, les grosses machines ont pris lu rls (relais).

Dins les deus mines co dovrues, on tire 45.000 Tonnes du sylvinite (sels bruts de potasse) par djo. An 1987, pou lanye, a fjot 10.900.000 Tonnes.

Asteure, cest des rogneuses ki grtat l minr, ki, su des strles, voyadje des kilomtes, pouz ariver jusk ou pwisse (puits) ki lrumonte al surface.

A prtu d l, les ss dpotasse, prt la kanite, ki nest ku broye gurzs din mm. deus, sont trts pou satch f les nichts et ls k est dtrop, et ariver insi z- fwre des angrais ki dzat dpus (40, 50 et minme 60 % du KO).

Pou les cultures pus dlicats ki n supwrtat nin l chlore, coumes les lgumes, les canadas, lu houblon, lu toubac, on tchandje les chlorures an sulfates. Cest les engrais les pus rafins et les pus ritches an potasse.

La potasse dumeure toudi yink des lmants indipansabes l crchin.ne des plantes.
* * * * * *
Dj a nan dit assez pou anute. Vla co ki rnve!

Louis Baijot 23/12/2010.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aberteke.org
lucyin



Masculin Nombre de messages : 606
Age : 63
Localisation : Sidi Smayl Marok
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: Re: Louis Baijot   Ven 19 Ao - 19:32

Dins les vs paps ku lGaston Lucy m lch, dju vins du rmte la mwin sur in petit calpin twal qui contint du ses scrjadjes, cand il re ou Congo duvant 1930. Lu calpin, sucrit a frans, ca i n sucrjot nin co a walon, et k lr du sintresser mouches miel. Pou ne myeuse lecture, dju dirans seulemint mouches , coume lu Gaston djot toudis.

Dju sondje ku des scrjadjes parys mritat dsse rutaps et insi du nnin tumer dins ne brocante lte.

La mouche miel lme du Congo.

La mouche du Congo Belge est ne djne mouche. On crwrot quil vint du litaline, ms on prot ossi laparinter al palestinine, al syrine, etc.
Ms, daprs c k dj vu, dju sondje ku, pouz aw la minme rbe ku ces drines, on put dire ku cest ne race prt.
Nosse mouche la minme taye ku les srtes ku dju vnans d czer. Ile trws djnes ans et an surplus, in nwr kest pus ldje.
Ile est fwrt svadje, seules kkes sayes pou la domestiker, ont ryussi, ms avu bramint des rses.
Dins lKasa, sa tchtoure est 15-16 mtes de hyt, dis des cryes dbes trop gros pou les grimpeus noirs polu monter. Ms, loyant des chles du lianes conte la tronce, i plat ariver ou tr d vol.

BUTIN.

Nosse mouche rakwt du miel, du pollen, dul farine du manioc, du s, du lwe et dul rouze.
Ile garnit ses rayons avu assez bin dwe, surtout al szon stche, ms l pus souvint, cest dul rouze. Ile ramasse dupus d farine du manioc ku d pollen ; ile a fwt l minme usadje. Ile la trouve dins les les troncs d bes ki sirvat s ngrsses piler les rcinyes du manioc.
Dins l Kasa, dju nn jamws vu ne seule avu du pollen, coume dj a-n vu rarmint avu du miel kwdu s les buchons.
Iles font ne consomacion tribe du s. Ile lu trouvat su les res du feu, yu k les ngresses fujt lu s vjtal.

ROUZEE.
Tous les djos, al szon stche, ils vont su les hybes dul brousse, dvant ku l sol n la spouje et la ramon.nat dins les wasts, ms sins les rclre. Ene curieuse afwre, ils dlchat les bs pou la rouze.

MIEL.

Leu lme est fwart brune ; ile nest nin lfin got du nosse miel dEurope, ms est bon cand minme. Du tout timps, la lme est tide, rapport lr dou payis. Il n vint nin gurzs. Dju sondje ossi ku la tchaleur est pou yke.
Il est kwdu surtout su les plantes doul famiye de papiyonaces est ps grands bes dul fort. Ces papiyonaces print z-sse, du pus k la tchaleur, yne des rsons kaptche la lme du prinde, coume ossi les accacias et les trfes.

TCHETOURES NATURELES .
Djans vu ku les mouches fujint leus tchtores dins les grands bes, ms toutes les srtes d bes nu convnat nin. Iles chwsichat sourtout lu Mukenie , be roudje bws, kest sins nodance.(got particulier), don bin les termitires duslches in tuy dmtal ldje assez


TCHETOURES DINS EN BE.

Lbe estant rpr pa lessaim , iles aturpurdat lu ntiyadje, ne rude buzougne, ca les bes fwrt gros catchat ne masse du dbris. Dbris kiles dblayat su 90 cms du hyt, nin dpus. Adon, ils fujat dul cire pou fwre in tt, ki va soutnu les nichets ki sont pus hyt ; la calote du cire dot z- soutnu ne masse pas des cps norme, ki put fwre juska deus mtes du sps et i ft co tbler su la plve ki mousse dins la pouriture du lbe.

mwins 95 % des tchtoures dins les cryes dbes sont coume . La calote,dot ossi, soutnu lu poids des mouches, lu gat et les provisions et il est pus k rare ku la calote nu vinje cder, mgr la mwateur du lr.

Il est vr ku la tchaleur n wre du prje su la cire. Ca bin ku kes bes sjinjent vs, is n sont nin mwrts pou ; duzous les tropkes, la sve permanante est lu myeu des rmdes conte lu couladje doul cire. La calote et lintrye doul tchtore nest nin pus spsse ku la cie de celules, dju sondje ku la cruweur des dchts an contact avu la cire kile consolide.

Les rayons ki s trouvat dins ces tchtores-l sont en raprt avu la place du voude dblay.

PARTICULARITES.

Les mouches nu mtat nin toudi leu lme pas dzeus leu couvain, coume iles le fjat av-ci, ms bin sles costs. Dj kru saw poukw. La calote du soutnance garantit les mouches des nichets ki print tumer, ms la plake du cire lche mgr tout passer les odeurs. Adon, la lme pourot couru, tandis ku sul cost minme pas dzous, la lme est ou courant dr.

Dju pourchrans lcp ki vint sul pollen, la cire, lu samadje, la rcolte et lusadje dul lme, lhydromel et tout lrsse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aberteke.org
lucyin



Masculin Nombre de messages : 606
Age : 63
Localisation : Sidi Smayl Marok
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: Re: Louis Baijot   Ven 19 Ao - 19:33

Sins l culto.
Sins l culto, rosse dou pwin ?
Cest avu lbl kon fwt la farine.
Loume et les afants, tourtous murrint d fwim,
Si dins les fonds et sles colines,
On nlabourot pus, al chje matin.

Sins lbouladj, k frot la mitche ?
Sins l bokion, loume des bws
Sins poutrles, coumont kon fr
La mjon du pve et et la cie du pus sps ?
Minme nosse tchin nrot nin sa niche !

Ey dwmrosse, dis mul, sins maon ?
Cest si bon d aw tchkin sa mjon
Usk on s rutrouve al tle, an famiye.
K nous corot la soupe, ou feu ki ptrye,
Sins l tchrboun, k fd ltchrbon

Sins l tisseu, y rosse la twye ?
Et sins tayeu, k nous keudrot lhabit ?
I n fwt nin tchd lhuche duzous les stwayes
Irins-dje tout nu, nute et djou ?
A livir surtout, cand l pif duvint tout bleu.

Inme lu sdrd, ki dot t dusfinde
Inme bin ta mre, ou keur si tanre
Cest pou la dusfinde ossi ki sbat
Cand lenemi vanrt pou tprinde.
Ku dvanrosse, sins l brve sdrd ?

Inmz les mstis, lu min.ne coume lu v ;
Gn bramint des sots, ms pont d sots msts.
Et toute la terre duvanr coume in grand tchant
tchke mst sive tous les tes,
Et tchke ovr nous sive tourtous.

Sucrjadje da Djan AICARD,k scrit Main des Maures (1908)
Scrfiy Toulon, lu 4 du fvr 1848. Ruvy lu 13 du may 1921

Powte, romanc et scrjeu dramatike, Jean AICARD, rampli du sn afance mridionale, duvint, dins ses ovradjes lu chantre dul Provence, lu djon.ne soon du Lamartine, poul k il scrt in compliman t k st couron pa lAcadmie franse.

Rumtu walon li 5 daousse 2011 L.Baijot

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aberteke.org
lucyin



Masculin Nombre de messages : 606
Age : 63
Localisation : Sidi Smayl Marok
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: Re: Louis Baijot   Lun 31 Oct - 14:01

Coumint k onz vnus lindjole (PC)

Dju duvros putot dire: Coumint kdj vnu?, ca gn yu mwintes vyes pouz parvunu.

Cand dj rpris les afwres an 1954, les ordinateurs astint des fwrt grosses machines ku, seules, les bankes et les pus grandes socits plint s pay.

Nouztes, djastins co ou tout v systme pou tout scrre al mwin, coume ou bon v timps des mwanes.

Des factures fwtes al mwin (calcul et scrjadjes), avu les cate opracions konz avot apris scole, sins rouv la preuve par nf, ki vnot bin pont; in bleu pap carbone gliss atre les foyes, ki copiot la prmre foye sul doube kon wrdot pour lo et pou scrre, lu bon v crayon laniline, ki falot wt du nnin su, peur daw la lingue toute violte.

Bin chr, il a n falu, dul paciance et bin des anyes pouz samliorer, ms, onz ariv.

Rupurdans la vye ou dbut. Tout sfujot al mwin, les paps dul comptabilit, les ltes du vwatures pou voy les wagons, sins compter kavu la gure, i falot des paps pou ttafwt: aw doul farine, du tchrbon, dou suke, doul margarine et tout l rsse. I gnavot des timbes de ravitaymint pour n importe kw.

Les comptes, adon, amon les indpandants, astint rudimantres; is srsumint un bon gros calpin et kkes cahiers. a sufijot tant et plus. Ms, lu fisc est duvnu pus mfiant. Les taxacions par comparson, daprs l trin d vie et les imposicions doffice astint mounye courante.

Pouz viter des margayes continuwles avu les impts, lu seul moyin astot du tnu ne comptabilit rgulire. On sondjot sse trankile. Dijans passant, k djo danute, a n wre tchandj. La voracit du lEtat nu fwt k dgmanter et lavnir nest nin roze. Ms lchans a d cost et ruvnans nosse sudjet.

An 1954, on s mtu dins lmouvmant et il falu du timp pou s mte. On nul rugrte nin co anute

Heureuzmint, les machines calculer ont ariv. Nin les ptits bijous ki tnat al potche, ms des mastodontes du pus d 10 kilos, avu des claviers coume des afitches et in grand levier k i falot atch tchke cp. ut-ci a disparu pou fwre place in bouton lectrike. Sins rgrets!

Dju dos asteure vous espliker coumint martchint les ptites machines manivles pou ne mwin et levier pou lte mwin.
La psicion des chifes du 0 9 su fjot avu in curseur pou tchke colone: drte, les units et ruvant hintche les djin.nes, les antin.nes etc. Lu dplamint dne colone lte su fjot ou levier et la manivle comptot tchke tour. I falot don dplacer din cost dlte et tourner dustourner. Ene mervye pou lpoke!

Pou multipliy 27 x 18, avu lcurseur, fwre 27, vunu hintche avu llevier pou fwre 270 et tourner 2 cps, c ki dne 540, ps ruvnu drte et dustorner 2 cps pou ariver 18 ( 20-2). Pou diviser, on fwt lcontrre.

Pour z ruvnu al comptabilit, il don falu tnu des lives comptabes (achats, vantes, financiers, etc)
I falot des colones spares pou tchke janre de denres, an kilos et an francs. Cand on st kon socupe du grains et daliments, du farine et dtchrbon, dangrais et par aprs du prodwits phyto, pon srin d comptze dul buzougne ku a dnot.

Les totaux astint fwts tous les mws et i falot k a clope, u ki nastot nin toudis l cas. Adon, falot kru, pas des cps lontins. Ou dbout dlan, tout a dvot su rdjonde franc prs, pouz aw la concordance, sins czer dl invantaire . Tout c kre an magasin dvotzsse rpris an francs et pa kilos.

Ps ariv la comptabilit dcalke; ne prmre rvolucion! Onz avot ne plake an mtal trwas pinces, kon pinot dins la padje gtche du rjisse scrre. Ene deujime pince tunot l carbone place et la trwajime, la fiche rampli. u systme-l fujot gangn du timp et rastrinde les erreurs.
On scrjot su la fiche pincie al padje de gtche les chifes comptabes et su la foye du drte, la vantilacion du lcriture.
Lu problme re toudis des fiches jnrales et les fiches du tchke compte. On n rin sins m, don! Cre, ma fw, in progrs ka valot la po.ne! On sa n- sirvu bin des anyes!

Su timp-l, on saprtot tout doumint s ordinateurs. Pou nouztes, a vnu dul Banke dul Socit Gnrale.Djans dit ku les bankes astint des prcurseurs et on lz dot d n-aw mtu mwintes su la vye.
Ile avot in programme kil mtot al disposicion du des clients. Vla coumint k a martchot. La Banke nous fournichot des rgisses bin tzs, dju dos dire. Dju les ramplichins et tous les mws, on les rmtot l Ajance, ki stchrdjot dles voy bon prt. L, les critures astint ancodes et aprs 2-3 smwin.nes, i nous rarivot la comptabilit du mws.

Poul mws chvant, tout pary; les 2 mws astint rpris assan.ne et coume a juskal fin dlanye. Gnavot pu k rmte lu drin mws ou comptabe ki fjot la dclaration s contrubucions.
I dmrot co in hic, cest dfalu atinde 2 -3 smwin.nes pouz aw ne situacion, c kastot pas des cps jin.nant.
Lu timp pass et les indjoles (PC) ont vnu in prix pus abordbe, cest k atir lpublic. Djans fwt l pas; dju nous ans informatis頻, coume on ndijot nin co adon.
Lu programme comptabe F astot mont, in programme bin fwt pou lpoke et ki samliorot long des mws.
Pou fwre des tes buzougnes, on wtot dcouniche kkes bribes de Basic et sesgo to. Dlastins
lon dfwre des mrveyes; ms dj bin contants coume a!
La socit du programme est counu des rvirs, passant dne mwin lte.Al fin s prsant ne mjon capabe, k continuw nous soutnu in moumint. Ms, ils avint leu programme zs, bin suprieur ou n. Djans don adopt lu leur, toudis amlior, et djas sans bin firs.

Ps ariv ISABEL ki fwt tous ns payemints, sins problme. M k a; lu programe comptabe st rloy Isabel et ns transferts sont asteure rupris dofice dins ns lives, sins mte la mwin..
K rmuwe-mnadje su ne vie!
Dju finirans djant cis ki vront bin nous lire:

Les vs s souvanront, les djon.nes apranront.

LB 29/10/2011
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aberteke.org
lucyin



Masculin Nombre de messages : 606
Age : 63
Localisation : Sidi Smayl Marok
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: Re: Louis Baijot   Mar 6 Dc - 3:38

Les canadas.

Bramint des djans sont sbars du vy kne plante si ordinre pwte tant d noms difrants, minme din viadje lte, ms nu savat za-n espliker la rson.

Pou les mte lje, dju vons say dul lz dire c kil a rtone.

Mtans dabord sul cost la patate douce kest ne plante tropicale ki rsan.ne nos canadas, ms kon n rasconture nin av ci, si u nest dins les boutikes spcialises.

Lchans ossi dcost, la grande marguerite de 2 mtes du hyt, ne plante vivace k pris lnom du sa tribu dorijine TOPINAMBOUX (Topinambas), ou Brsil. On saye dul fwre rintrer dins les tchsses, ms i ft lraclre, ca ldjib a-n est friand, nin seulmint des rcines, m ossi du foyadje ki broute plji

Nosse canada, lo, provint des Andes, dou Prou et dou Chili. Su nom dorigine vint d Hati: Batata (1519). Lu mot, ki vint du lespagnol est intr dins mwintes lingadjes, saw:An Norvje: POTET; en Suwde: POTETIS, an Angletre:POTATO, an Grce, PATATA, etc. fwt ku la plante arivot. Pou nouztes, PATATE sest stindu(1765) cand on na plantot co wre an France.On counut:patates, petotes dins mwintes rjions walones.

Dins l walon dCharlerw, patate dsignerot lu topinambour, du mwins c ku djat les Francs. Dju vous lrind pou lprix ki mcousse. Du toute faon, lu terme topinambour (1655) voyadj avu lte mot: poire de terre jusk al fin du XVIII, u drin mot est st adapt ou nerlands AARDAPPEL et lalmand: KARTOFFEL, pouz sse sutindu dins les pays du Nord du lEurope et juskan Russie. Ms ruvnans nosse Pitite Beljike.

Aprs Ldje, ile su loume CROMPIRE., chvant lu terme olands GRONDPEER qui vut dire PWARE DU TRE. a scomprind jmint, ku Ldje, k est prs vjin dul Hollande, ruprinje sa mode lu mot hollandais pouz fwre CROMPIRE

Tins k dj sans, Bohan-sur-Semois, stoc dul France, y kon cze lu tchampnws, ki n rin vey avu lHollande, lu canada su loume: PWAS D TRE.

Cest yk du bin tonant, ms k frindjes?

Pou lmot CANADA CANADO, cest tout bounmint l Canada k dn snom al plante ki nous avoyint et ki s fwrt sutraml dins toute la Walonie

On sdumande pas des cps poucw k Bertrix, is djat des TRUKES. Grandgagnage et les tes wyat ne TRUFEDU TRE, mot ki s racourti et s rmtu s usadjes doul rjion et passer du TRUFES TRUKES..

Pou Grde, cest co ne te afwre. Les Grds djat: des CARTOUCHES. Alz vy poucw? Eh, bin, cest la dformacion pljante du mot Kartoffel , ki srot fwt locupacion almande du 14-18 et k dmr dins lwalon du viadje

Dju vros, pouz achver, rinde homadje nosse canada, ne plante ki, tins doul drnre gure (1940-45) vnu bin pont , dins les campagnes et surtout dins le viles , pou subvunu s dfayances dou ravitaymint.

Les vs srammorat les trins plins d djans ki vnint rampli leus valises amon les cinss. Timp d misres ku timp-l. Vous m direz ku a valot co mi k les rutabagas: mot suwdwas (rotabagge). Sayz pou vy.

Les Almands, al gure du 40, ont acouradji lu plantadje du canadas dins les viyes patures, pouz apwrter ne rawte s timbes du ravitaymint. Cre bin ncessre et ils avint intrt; a calmot les djans, kavint in p yke mte al tle pou les afants.

Sins sse in rgal, les canadas duvnint bin myeus cand l couchet avot pass la pate dudins ( cand i gnavot in boukt dlrd mte avu.)

Et si on mwindjot ne frite!

Louis Baijot Nov. 2011
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aberteke.org
lucyin



Masculin Nombre de messages : 606
Age : 63
Localisation : Sidi Smayl Marok
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: Re: Louis Baijot   Lun 2 Jan - 12:27

Mu Ldje aprs l drame.

Ldje, cest mvye. Ldje, cest one vye come on te. Djans, les Ldjeus su fiyat kile
est trumint. Tous les djans dne vye sondjat ki gn pont dparyes.
A Ldje, cisse samwin.ne, gn avot des djon.nes ki passint leus gzamins, des vs k achtint des cads d Noy pou des djon.nes, tins k is passint leu smwin.ne du contrles, gn avot des djon.nes ki, les gzamints fwts, achtint des cayts az ofru s vs, gn avot des vindeus et des vindeuses pou dn les cads yink et l te. I gn avot du vant. Et ps, noune, tous les djos, tourtous purdint l bus al place Sint Lambert pouz intrer tudier pou catch les cads

Mrdi, Ldje, gn avot in tuweu. In mec tir dins les djins. Il blss, massacr, min.me in poup et ps lou-minme, chrmint.

Onz cz d Ldje pa ttav l dgne, coume on lavot fwt du Colombine, an Norvje, et du toutes les places y k in djo , in f abat des djins k n avint rin fwt dte ku dsse l.

Ldje s Kim de Gelder, sun Anders Breivik; Ldje est du s timp. Ene vye du stimp , nin te ku lz tes, ni parye s tes.

Vous savz kw, d Ldje? Ene vye du noune dins in payis bje; onz a rtint d pus la tchaleur des djins ku l agrs des fbours. A Ldje i s dit kon fwt toudi ttafw in p pus fwrt ku lz tes, ne mite trumint ossi. On l dit des grves, on l dit des afwres, on l dit co dul dicce.

Cest Ldje k in minisse dEtat s fwt likider, Ldje kon s ofure ne gare ku les Rikins trouvrint trop grandiveuse. Cest Ldje ossi kon rche les terasses des cafs, si vite ki fwt 10 degrs pou fwre la nike s Italyins. Cest Ldje kon fistye lu 14 di jult al place dou 21. Cest amusant du sondj ysse frans.

Cest Ldje ku lviadje du Noy, les ptites cahutes an bws y kon vin des wfes et des boujies, est pus grand kin vr viadje. Cest Ldje kon n rate nin yne.

Lu strimadje dne esposicion et dj ss yk- Brussle, cumince toudi kwart deure an rtard, aprs kkes verbiyadjes dins les 2 lingues et 2 coupes du champgne, les pus sppieus vont kru in resto.

A Ldje, cand on sondje ataker 6 eures al nute, il est 8 et dmi bin fwt cand on sondje prm discours dins in rafut infernal, et vs mignute ne eure matin, onz sbar dvy k i gn pus rin flter.

Cest dins lCarr頻 ku l Lidjeu aprind bwre stapant dins l dos, rabressant les potes et les coumres bin dvant daw ldje du mwin.ner .

Et ps,i gn la fisse du lavnir, la fisse dne vye ki vut rchu d ses misres. Lu Standard et 2 cps champion; on btit d tous costs; ile vut fwre lesposicion dtous les payis an 2017 et tchke cp, cand ile sondje ku tout va bin aler, lu sort bin Lakschmi Mittal l met des bastons dins les djambes.

A Ldje, gn 2 ans, 100 mtes doul place Sint Lambert, deus grosses mjons esplsint. Des mwrts, des blsss, des cliniques dbordyes. Cest ossi des imdjes kont fwt l tour du monde. ǒ re jusse aprs les fisses .

A Ldje, on va les rcrinde, les fisses!

Pierre Kroll, lu 14 dambe 2011

(ratourn pa Louwis Baidjot)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aberteke.org
lucyin



Masculin Nombre de messages : 606
Age : 63
Localisation : Sidi Smayl Marok
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: Re: Louis Baijot   Mer 1 Fv - 13:06

Nwr coume in tcherboun al fde

Czer du mst d fdeu et d sa fde n est nin si ji k a.
La fde, cest coume n afant. On n put nin la lch lie-minme; i ft ysse dul nute et djo.
Ene fde, cest b, ms i ft la fwre et l aturtunu et surtout la ryussi; vous nastz nin sins saw k ne fde est fwte pou brler dou bws, kwte du lr, bin racls, pou ku lbws duvinje du tchrbon et aptchi ki n prinje feu.
Du tchrbon dbws, ki n dot nin vnu brjes non pus!

Coumint kon s prind?

Onz atake pa ntiy, ldje coume ne grgne et co dpus, la place kon vut la fwre, bin plate sins lchi des broustons, des cays et des wazons pa ttav, ka i va falu rustuler bin prope aprs les kkes djos d ovradje ki fr pou mon.ner bin nosse cote.

Lu fdeu fwt talantout in foss pou tnu la fde bin stche. I pt ossi zanalver in p lniv.

An plin mitan et grands cps d masse, lu mwsse-tchrbouni afonce adon 3 pikts, yinke dul lte triangue pou fwre coume ne tchumine. Cest par l kon mtr lu feu lfde, avu du bws ki prind l pus vite.
On wte ossi du nnin aw des bws trop gros ki nsrint nin percs cand les tes srint dj ltat dbrjes.
Adon, i gn pus k tchriy al berwte les chdes du bws rufindues et d les camper, aspoyes su les pikets, al z dnant in p du pd v lmitan et insi dner sa forme al fde. Ile va rsan.ner ne moline, ms an bin pus grand.
In cp l prm lit du rondins bin avan, on campe dussus in deujime lit du pus gros bws, ps su ti-ci, in trwjime et pa des cps in katrime, si la fde est fwrt grosse.

Tout a fini, s sirvant dne chle pse su la fde, on la covure du m kon put avu foyes, des wazons, dul tre et les dbris dul fde du dvant, pou l bws su consume sins r, sauf kon lche ras d tre kkes bawtes pou fwre du tiradje lalumadje.
Cand la fde est bin prte, on prind kkes says de ades toutes roudjes, vunant dn feu vjin et on les voude pal tchumine du mitan pou dmarer lfeu.
Cand cti-ci bin pris, on bouche la tchmine avu des gros wazons, du minme ku les bawtes du tour. Et insi lu feu continue brler sins flames, tchandjant lu bws an tchrbon.
La fde est yk ki vike. Rin k la vy, lu tchrboun st ki dot fwre.
S ile safale din cost, cest ku l calcinage va trop vite place-l.
Adon, vite bouch les trs ki fumat et z fwre des ptits du lte cost pou rtabli lkilibe.
I ft compter kkes djos pouz ariver ses fins. Et cest cill ku la paciance du tchrboun est mtuwe rude preuve.
Cand onz covru la fde du m kon polu, il arive souvint k brlant, si ne coche bouje in p, ile antrin.ne les cies d cost,
les wazons su dplaat et vl in tr al fde et cest assez pou la rater.
I convint don dsse su place pou rarandj la covite et , nute et djo. I ft ossi compter avu lvant. Si dvint trop fwrt, on dresse des clyes du gnsses pou ltamprer.

La fde an plin.ne buzougne dgadje ne blantche fumre, ki dvint pus brune cand lu cojadje arive sa fin. Fwte dul sve du bws ki svapore, ile est crsse et cole s habmints, c ki les rind nwrs et rloujants. Ps, tout doucmint, ou dbout dkkes djus, la fde safale su le-minme, moustrant par l kil est timps d dusfourner.
On dovure la fde din cost pou la lch rafrdi et cand cest fwt, on cmince ramasser les ades frdes. On prind pou a la fon.ne boules, 10 dints, ki sive pou les canadas et kon cheut pour lij l pus b. On mt ltchrbon satchs et la berwte est toudis l pou transbahuter jusk ltchrte ki les va ramon.ner al mjon don bin v la fondrie.
Les rbuts ,la tre et les wazons ki dmrat sont mtus d cost pou covru la fde ki chr. Ca, si lbws est bin fourni, on put fwre kkes fdes yne dur lte , 2-3 assan.ne, si gn du monde.
Cest pou a kon put co vy anute, dins certins tchamps, des grands ronds du nwre tre ki markat la place des faudes.

Cest p prs tout cki dmre des fdes du dinltins.
-----------
Gnavot s Hauts-Bts dul Montherm, y kon va St Antwane, lu seul fdeu ki dmrot sul pays aprs-gure. ǒre Agapit.
Les djins ddje duvat sa souvnu; il avot in sol avu ne fwrt supsse sumle, c ki ldot router.
a n l n in aptch du fwre lu sacristin s Buts et alumer les boujies drant mwintes annyes, avu in costume bin prope. Cr lon du luniforme du smwin.ne du fdeu, vous savz bin; stunot drt tout seu, nwr coume in tcherboun al fde

On linmot bin, Agapit!

Louwis Baidjot, Graide 28/01/2012
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aberteke.org
lucyin



Masculin Nombre de messages : 606
Age : 63
Localisation : Sidi Smayl Marok
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: Re: Louis Baijot   Ven 3 Fv - 3:40

travirs des srts et des vires

I nft nin sondj ku la campagne est toudis st coume anute. Lon d l!

Ku spassoti, adon? Les viadjes astint rduits, les mjons putot les tchmres rassres yne conte lte, sins bcp djes et co mwinsse du trins alantou.

Cand on nous cze des hides des sonres du d dinltins, dju wyans pu tt a dne manire pjre et bucolike. C kastot lon dul ryalit.

Si ces pratikes l astint comunes, cest paski gnavot nin assez d tchamps ni d patures pouz tnu les bisses, et ki ndumrot k les vires poul z fwre passer la campagne.

A livir, on mtot des vatches mre, in v mot dcinsi pou dire ku les cs kastint avu trop p d fr mtint ne vatche amon yink lte ki nn avot assez pou nori la vatche l ivir, tnant pour lo l lac et la mitan du v.

Cre du bzwin co dpus k dul la charit, ku drivint d ces pratikes-l.

Ruvnans ns srts, ns vires et ns bws.
Cand dju dis bws, u nest les hytes futyes. Les seigneurs avant bin sougne du s les wrder coume chourd du ruvnus. Ms, c kon dit bws srter, cest putot des buchons et des tayis (tayes) kon cpot tous les 15-20 ans, pouz mte in cp du swaye, duvant du l lch rdjter drant 15-20 ans. (vy les cartes du Ferraris).

Ldye astot du gry les wazons et d les stinde su tre, pour zs l dner leus mgues rserves du phosphote et d potasse.
On djot kaprs in rps du 15-20 ans, la tre astot propice in samadje du swye (rgon wassin).

Aprs ne mise blanc toc, on stramlot les spines et les fines coches ki dmrint, pou fwre tiradje, ps pa dzeu, les foyes et les hybes koz avot lch souwer.

Cand l timps et lvant convnint, cand i fjot bin tchd, onz alumot lfeu ki courot su tre, on strot les ades et on samot. Il re kstion d wt singls si on vlot z chaper in p. Ftchade al sye (fcille), radjavladje pou mte djbes et mtadje vye.

Cre lu srtadje feu courant ku les Glwas pratikint dupwis 2.000 ans.

Ene deujime manire du srter, cest l fournuladje (cobuage), lu brlis, fwre in tas du ptits fourns pou brler les wazons.

Avu l gros et psant haw, on dustatchot d tre, des lingutes de wazon du 3 10 cms du sps, kon lchot souwer toute la campgne.

Ps, on lz aroulot et les camper , avu la tre f, pou fwre ne epce du fourn kon remplichot dhibes jites brler et konz alumot in cp tous les founs fwts.
Tout coume les fdes, i falot tnu la mwin ses fourns pouz ariver zaw ne fine poussre kon stramlot du vant d samer.

La difrance atre les 2 manires, cest ku lfeu courant dustrojot tout kastot su tre, tandis ku srter feu covru suprgnot les rcines ki dvint rdjter pou 15-20 ans.

In mot des gnsses, ki covrint les vires. Iles avint brmint dusadje dins la culture: pou fwre des ramons, lter les bisses, fwre des hayons pou smte kwte dou vant, covru les tts des rmises, les cwdes du bws et tout k avot dandj dsse kwte; les stos, zs, tchfint fwrt bin lu feu su lasse. On npirdot rin, adon!
Les grin.nes, zles, avint lavantadje du polu dmrer atres des ans au long sins pide du leu fwce et du rdjermer ds ku lsol astot dusgarni.

Djachvrans rindant houmadje ns tayons et ns ratayons (anctres) ki nont sprgn leus fwces pou surviker et nous lch n hritadje sins msre avu leus pon.nes. Srins-dj dins la cas d fwre ostant?

L.Baijot, Graide, lu 2 d' fvr 2012.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aberteke.org
Contenu sponsoris




MessageSujet: Re: Louis Baijot   

Revenir en haut Aller en bas
 
Louis Baijot
Voir le sujet prcdent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'histoire de petit Louis
» changement de lit pour Louis ?
» Blville - Rue Aristide Briand > Rue Louis Ganne
» Zabeth, Andr Louis
» Louis Beuve, Lettres des amis aurevilliens.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas rpondre aux sujets dans ce forum
Li walon d\'mon nos-tes :: Scrijes(e)s-
Sauter vers: