Li walon d\'mon nos-tes

forum pou ls dgins qui vwyenu volt leu lin.we
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Ene bauke su ls bws d' l' rdne

Voir le sujet prcdent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lucyin



Masculin Nombre de messages : 609
Age : 63
Localisation : Sidi Smayl Marok
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: Ene bauke su ls bws d' l' rdne   Sam 30 Jan - 3:29

Biches, singlers, chvres

Ene bke so les bws d' l' rdene p. 227.

http://wa.wikipedia.org/wiki/Ene_b%C3%A5ke_so_les_bw%C3%A8s_d%27_l%27_%C3%85rdene_%28lives%29

Wtz, non.nonke, ' quu dj'a trovu dudins l'v scrin a nosse gurn. C'est d'azrd ene cwan.ne du chevre ?
Ay, h, y quu 'unn' yne, et ne bele, co, pardiu. le duvint d'in brocard d' p prs chs-ans, ca ele trws dyes, ene mele toute grevelese, et des p'tites eresses tout l' long du l' pitche, and'dins. Du-d-f, ' cp-l, t's d'dj des mou fondes ryes, qui vont du l' mele jusqu' l' prmre pique.
Causez-m' in p des bisses qu'i gn-e dins ns bws, , non.nonke.
Malres, tw ! I m' faurot in gros mws pou z-espliquer les pondants t les djondants des cayets d' djb, et eco ! On n' f'rot qu' du betcher ou cayet. Dj'aurans bin l' timps d' r'causer ou moumint des tchsses, dandjeres.
Just-ene mite, insi; dijans : enut' et d'mwin.
T's du l' chance quu a m' toke co insi, va, tw, bin tu p'los toudi danser s' ta tisse jusqu' d'mwin au matin. Lu hic, c'st quu dj' ss bin quu si dju n' t' cause nin, tu vas co pler toute la chje et s' du gnwer come in tchet d' travres. Pa y ' quu t' vus qu' dju c'mece, insi ? Paus chevres ? Alz hay ! Tu saurs pou ta gouvrne qu'on va l'afut aus bouks du 20 du julet ou 15 d'a.ous'. Mtans qu' ls quate sont co toudi drovus quinze djos s' la fin du mws d'avri, mas ' moumint-l, on n' sucrote quu les mwas. Aprs la Sint Djrdje, tu n' les sauros d'dj pus tirer pa'quu les-aubes fouyet, et qu'i c'mece fre sups dins les viryes, et quu tu n' les sauros d'dj quausu pus vey. Ou mws d' julet', u cp-l, on les tire ou prtche.
I m' san.not qu' 'astot les cirfs, mi, qu'on tirot ou prtche.
Bin on les tire ou prtche ossi. Duv l' dj du setambe, on wte toudi d' foute les mwas djus du ' faon-l. Pis t' towe co timps des traques, don, pou qu' is son-st-au laudje jusqu' l' nouvel an Aprs, is sont cls. u n'est nin come les singlers. Zs, is sont drovus toute l'anye.
Il ont la bele vye, insi, les gardes, aprs la nouvel an.
Qw ? La bele vye ? Bin dile m'ancate ! Dj'in.me toudi tostant pour zs qu' pour mi. Is sont s' les vyes toute l'anye, y; et toudi hay, et toudi hay! Quand il ont yu st pourmon.n avu ces mossies-l, c'st co zs qu'i faut qui vache sougner et ps vey si pa des cps les clotures nu s'rint nin rauyyes, t si a tume, 'nn' aler moustrer la tchsse Djques t Djsf. Pis, in b djo, i faut 'nn' aler rascwde aus mres du singler.
C'st pouqw qu'on ls r'prind ct-lales ?
Pour zles nu s' nin fer tourtoutes sucafier timps ds traques, part. Lu rapiadje ds troyes singler, c'est toudi pou l'mws d' stambe. On wte du ls ratirer addl in parc a ls sougnant avu du mayis'. Mtans qu' si l' tchsses st bin malin, il mtu l' mougnadje djondant la chalte du parc. t il yu sougne du l'z d'ner mougner toute l'anye, min.me aus glands t aus fayines, pou ls fer d'mru d ' qu'is sont, sins z-aler trin.ner su la tchsse ds vjins. Ca l' singler, c'-st-in voyadjes, da, li; i put fer d' pus d' ant kilomtes su la djornye. Si l' garde arive toudi l' min.me ere t qu'i grvisse aprs la tine du mayis', i ls faut vy adrer tourtous grandes hazyes. Lu djo qu'is ls v'lt rapicer, in cp qu'is s'ont yu ratropl djondant l'intrye du parc, i gn- pus qu' ls kachaurer in p'tit p pou ls-awr dudins. Pis ' cop-l, is ls k'tchsst aprs l' dubout du parc, ' qu'il ont mtu la cadje. u cadje-l, c'-st-ne gayole avu ds grands pilers d' bws du t'talere des mtes du ht, avu ne sutrte intrye t n-uch qui s' ruclape quand i gn- yink du mouss d'dins. Adon, on put ls fer passer yink yink t s' du ls r'lre fwat ou passadje. Ls pres, on ls rudlache, on n' aurde quu ls troyes qu'on va mon.ner dins n-te pus grand parc. Laddl, on ls va mte maule avu in vraut qui provint d'ne te tchsse, qu'on inture v la Sint-Nicolas. I 'nn' aur p prs 40 sirvu.
Pouqw qu'on va qu l' mle dins ne tchsse tranjre ?
Bin pou r'mte du nouv sang, tins, pou n' nin qu' la srte tone rin. Pis, aprs l'ivir, in cp qu' ls troyes singler ont yu st sirvyes t qu' ls traques sont otes, on ls r'dulache dins ls bws. Ou mws d' fvr mars, lles alt poucheler dins ds bres qu'les s'ont arandj zles min.mes, souvint pa d'zous n-ordon d' coches. C'st pou a quu, ds-anyes qu'i gn- vint ds nves in p taurd t qu'i fwait ne frdre du tchin, ls nikyes avancyes nu ryussicht nin.
Bin djle vole ! Dj' ruspond. Is d'vt crever d' frd ta misriant dins la nive. Est-' quu c'st pary pou ls cirfs ?
Non.n, hin! Zs, ls biches vlt p prs toudi s' la fin du mws d' may, qu'i fwait d'dj brmint pus dos, tas', adon. Lu v vint au monde sins cwan.ne, min.mes ls maules. Mais ou mws d' nvambe du sa prmire anye, lu fan atrape d'dj des p'tits stritchons d' cwan.ne d' p prs des antimtes. L'anye d'aprs, ' cp-l, c'-st-in dagut. I s' ranre, dandjeres, avu ses des bles nves pwintes; dins tous ls cas s'il st bin sougn timps d' l'ivir t qu'i n' nin yu trop frd. Doulmint qu' ls pwintes continuwt co crchu la dejime anye, les dumrt rafachyes dins le v'lors: c'st par l qu'les su noricht. Lu dagut nu s' mtrt quite du v'lours qu' ou mws d' octbe, a s' chpiant suconte ds-aubes. A ' moumint-l, ls pwintes ont ariv 30, 40 antimtes; les vont tumer l'anye d'aprs ou mws d' may, quand l' dagut aur fini ss des-ans.
Mi, dj'a d'dj ve mwintes cwan.nes du cirf mais jamais pont d' pwintes du dagut.
C'st qu'on ls r'trove brmint pus malaujmint, don, zles, pa'qu'on n-drot ds coches. I faut vramint taper 1'o jusse dussus pou ls vy (...) Et pis, dis-dj', ou mws d' jun du sa trwjime anye, lu dagut va atraper ss prmres cwan.nes du cirf; i grtr l' v'lors f ou mws d' awous'. I gn- d'dj ne brantche aprs ls cwan.nes du 't-anye-l. On dit qu' c'-st-in quate. Mais non pus, i n' nin co l'drwat du strimer ss bles nves cwan.nes a s'batant avu ls-tes ou brame. Il st co brmint trop djon.ne. Il jusse lu drwat d' wter d'au lon. Pus taurd, l, quand i s'r bin r'ssouw pa-dr ls-oryes, mtans quand il aur chs st' ans t quu a s'r in douze mout in quatrze, adon u s'rot bin tum s'i n'aurot nin d'dj in p yauk dire (...) Mon Diu toudi, dj'ans bl t bin pass ote du nosse timps d' chjenadje. Dju n'vons tout l'min.me nin rataquer avu ds chjenyes come la fin du l' sumwin.ne passye, don. Abye, abye! Tous ls-fants du t'n-dje sont d'dj qui tokt le some dudps ble lurte.


Dernire dition par lucyin le Mar 23 Fv - 16:03, dit 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aberteke.org
lucyin



Masculin Nombre de messages : 609
Age : 63
Localisation : Sidi Smayl Marok
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: Re: Ene bauke su ls bws d' l' rdne   Mer 3 Fv - 12:51

Minme tecse e rfondou

Bixhes, singls, tchivros

Ene bke so les bws d' l' rdene p. 227.

Waitiz, nonnonke, ki dj' a trov didins li scrinea do v cofe e nosse gurn. C' est dazr ene coine di tchivro ?

y, h, y ki c' end est ene, ey ene bele, co, pardiu. Ele divnt d' on brocrd d' a p prs shijh ans, ca elle a troes doyes, ene meule tote grevleuse, et des ptits eriesses tot l' long del pietche, ddins. Did fo, ' cp la, t' as ddja des mou fonds royes, ki vont del meule disk' a l' prumire pike.

Czez m' on p des biesses k' i gn a dins nos bws, , nonnonke.

Mlureus, tw ! I m' frot on gros moes po-z espliker les pondants et les djondants des cayets d' djb, ey eco ! On n' freut k' di betch cayet. Dj' rans bn l' tins d' rczer moumint des tchesses, dandjreus.

Djusse ene miete, insi; dijhans : enute et dmwin.

T' as del tchance ki a m' toke co insi, va, tw, ubn ti pleus todi danser so t' tiesse disk' a dmwin matn. Li hik, c' est ki dj' sai bn ki si dji n' t' cze nin, ti vas co pler tote li shijhe et s' gnwer come on tchet d' traveure. Pa eyou ki t' vous k' dji cmince, insi ? Ps tchivros ? Alez hay ! Ti srs po t' goviene k' on va-st a l' afut s bokeas do 20 di djulete 15 d' awousse. Metans k' les cwate sont co todi drovous cwnze djos sol fn do moes d' avri. Mins, a ' moumint la, on n' sicrote ki les mwais. Aprs l' Sint-Djr, ti n' les sros ddja pus tirer paki les bes fouyt, et k' i cmince a f sps dins les viryes, et k' ti n' les sreus ddja czu pus vey. moes d' djulete, ci cp la, on les tire pirtche.

I m' shonnve ki c' esteut les ciers, mi, k' on tirot pirtche.

Bn on les tire pirtche ossu. Divi l' dijh di setimbe, on waite todi d' fote les mwais djus di ' faon la. Pu t' towe co tins des trakes, don, po k' i sont-st ldje disk' a l' novelan. Aprs, i sont cls. Ci n' est nn come les singls. Zels, i sont drovous tote l' anye.

Il ont l' bele veye, insi, les gres, aprs l' novelan.

Cw ? Li bele veye ? Bn diale m' ancate ! Dj' inme todi ttostant por zels ki por mi. I sont so les voyes tote l' anye, y; et todi hay, et todi hay ! Cwand il ont yeu st pormoenn avou ces monsieus la, c' est co zels k' i ft ki vye sogn et pu vey si pa des cps les cloteures ni sernt nn ryeyes, et si a tome, ndaler mostrer l' tchesse a Djke et a Djzef. Pu, on bea djo, i ft ndaler rascode s meres di singl.

C' est pocw k' on les rprind ces-lales ?

Por zeles ni s' nn f tertotes eschafy tins des trakes, paret. Li rapiaedje des troyes singl, c' est todi po l' moes d' setimbe. On waite di les ratirer adl on park e les sognant avou do mayisse. Metans k' si l' tchesseu a st bn maln, il a metou l' magnaedje djondant l' schalete do park. Et il a yeu sogne d' el z dner a magn tote l' anye, minme s glands et s fayenes, po les f dmorer dou k' i sont, sins aler trinner sol tchesse des vijhns. Ca l' singl, c' est on voyadjeus, da, li; i put f dpus d' cint kilometes sol djournye. Si l' gre arive todi a l' minme eure et k' i grevisse aprs le tene di mayisse, i les ft vey adrer tertos a grands hazyes. Li djo k' i les vlt rapic, on cp k' i s' ont yeu ratropl djondant l' intrye do park, i gn a pus k' a les caxhrer on ptit p po les aw ddins. Pu ' cop la, i les ctchesst aprs l' dibout do park, ou k' il ont metou l' cadje. Cisse cadje la, c' est ene gayole avou des grands pils d' bws di ttaleure deus metes di ht, avou ene sitroete intrye ey n ouxh ki s' riclape cwand i gn a onk di mouss ddins. Adon, on les pout f passer onk a onk et s' les rlre a fwait e passaedje. Les peres, on les ridlaxhe, on n' wde ki les troyes k' on va moenner dins n te pus grand park. Ladd, on les va mete a mle avou on ver ki provnt d' ene te tchesse, k' on intere vi la Sint-Nicolai. I nd r a p prs 40 a siervi.

Pocw k' on va cweri l' mye dins ene tchesse etrindjire ?

Bn po rmete do novea sonk, tn, po n' nn ki l' sre tone a rn. Pu, aprs l' ivier, on cp k' les troyes singl ont yu st siervowes et k' les trakes sont houtes, on les rdilaxhe dins les bws. E moes d' fevr, mss, elle alt poushler dins des bres k' ele s' ont-st arindj zeles-minmes, sovint padzo on hourdon d' coxhes. C' est po a ki, des anyes k' i gn vnt des nives on p trd et k' i fwait ene froedeure di tchn, les niyyes avanceyes ni reyussixht nn.

Bn diale evole ! Dj' ruspon. I dvt crever d' froed tt e mizeriant dins l' nive. Est ki c' est parey po les ciers ?

Nonna, hin! Zels, les bixhes velt a p prs todi sol fn do moes d' maiy, k' i fwait ddja brmint pus dos, taiss, adon. Li vea vnt monde sins coine, minmes les myes. Mins e moes d' nvimbe di s' prumire anye, li fan atrape ddja deus ptits stritchons d' coine d' a p prs deus cintimetes. L' anye d' aprs, ' cp la, c' est on daguet. I s' renairit, dandjreus, avou ses deus bels nouvs pontes; dins tos les cas s' il a st bn sogn tins d' l' ivier et k' i n' a nn yeu trop froed. Doulmint k' les pontes continouwt co a crexhe li deujhinme anye, ele dimort refaxheyes dins leu vrol: c' est par la k' ele si nourixht. Li daguet ni s' metr cwite do vrol k' e moes d' octbe, e s' schpiant siconte des bes. A ' moumint la, les pontes ont-st ariv a 30, 40 cintimetes; ele vont toumer l' anye d' aprs e moes d' maiy, cwand l' daguet re fini ses deus ans.

Mi, dj' a ddja veu mwints coines di cier mins djamy pont d' pontes di daguet.

C' est k' on les rtrove brmint pus mljheymint, don, zeles, pak' on n' dirot des coxhes. I ft vraiymint taper l' ouy djusse dissu po les vey. () Et pu, di dj', e moes d' djun di s' troejhinme anye, li daguet va-st atraper ses prumirs coines di cier; i gretr l' vrol fo e moes d' awousse. I gn a ddja ene brantche aprs les coines di ciste anye la. On dit k' c' est on cwate. Mins non pus, i n' a nn co l' droet di strimer ses bels nouvs coines e s' batant avou les tes brame. Il est co brmint trop djonne. Il a djusse li droet d' wait d' lon. Pus trd, la, cwand i ser bn rsouw padr les orayes, metans cwand il r shijh set ans et ki a ser on doze u motoit on catoize, adon ci sereut bn toum s' i n' reut nn ddja on p k a dire (...) Mon Diu todi, dj' avans beazebn pass houte di nosse tins d' shijhnaedje. Dji n' vons tolminme nn rataker avu des shijhnyes come li fn del samwinne passye, don. Abeye, abeye! tos les efants di t'-n dje sont ddja ki tokt leu soume duspu bele lurete.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aberteke.org
lucyin



Masculin Nombre de messages : 609
Age : 63
Localisation : Sidi Smayl Marok
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: Re: Ene bauke su ls bws d' l' rdne   Ven 25 Nov - 2:49

Ls chinons t l' chineladje

Qu b p'tit pan pou 'nn' aler qu du bws, , non.nonke. (imaudje n 32). Avu qw qu' c'st fwat, don, a?
Tu nu l' sauros adviner ?
Avu ds-zres ?
Non.n, valt. C'st fwat avu ds chinons.
Qu'st-' quu c'st d' a, ls chinons ?
In chinon, c'st come in ruban d' bws qu'on dusmantche f d'ne crye. Lu fond du pan, c'est tous chinons. I gn- quu l' bati qu' fwat avu ds cres: c'st ds bokts d' crye tout ronds du l' grocher du pece, qui f'jt des grands ckes: yink mtu drss quu la mitan du d'zes sivr d' manike, t l'te mtu cotch: c'st l' brd du pan, y ' qu'on va polu tinkier ls chinons duvant d' ls fer r'torner. La place quu ls des grands ckes sont raloys ssan.ne, a s' loume ls-oy du pan. Astere, ruwte bin lu rsse du bati : t' s douze lingutes, come ds vines qui vont d'n-oy l'te. C'st ' qu'on loume ls cwces. ne cwce, c'st ' qu'i d'mere d'ne cre quand on l' yu chinel. Astere, rulouke co du-d-pus prs, tu wrs qu'i gn- des srtes du cwces. Ls pus grosses, des d' tchque cost, c'st ls mwasses cwces; c'st toudi zles qui fwrct Ls-tes, c'st ls p'tites cwces. Note quu su ds tchnas qu'i gn-, t' s co des cwces du rawte qui sont mtyes pa pad'zous pou I' pan n'nin s'ser quand on l'pse dins ls pires t ls bjes.
Mon Diu toudi! come c' st bin fwat! Dju m' dumande toudi bin comint ' qu'on put aboketer tout a sins clau ni vis'.
a, i faut z-sse valt d' bansel capbe. Pou c'mcer, on vrdje ls cres cke (imaudje n 33), on loye ls des ckes ssan.ne avu ne chinre t on ls lait souwer jusse ne chje. Lu londemwin, on prind ls mwasses cwces, on lz atni l' dubout pou l' polu r'torner auto ds ckes t on ls mintint co toudi avu in chinon. C'st ' prmre amantchre-l qui va d'ner u qu'on loume ls-oy - ls-oryes, qw, c'st come on vut (imaudje n34). Quand ls mwasses cwces son-st-amantchyes bin solide, on put mte ls p'tites cwces, qu'on z-aur yu sougne du bin afianti su l' dubout Adon, on ls-afe, a vut dire qu'on ls-apwinte dins ne crauye du l'oy. In cp qu' toutes les cwces sont bin sgures, on put c'mcer ls rafacher avu ls chinons, in cp pa pad'zes, in cp pa pad'zous. Quand on z-arive ou coron du chinon, on- prind n-te t on ls rapaume su dje, quinze antimtes. I faut toudi avancer ds des costs ssan.ne pou sout'nu ls cwces t ls mon.ner, t i faut trsseler lu pus sr possibe pou quu l' bano nu s' dusmantche nin.
t ls chinons, ' quu a s' trove, a?
Tu ls f'jos tw-min.me, don, m' vayant. A l'intrye du l'ivir, ou moumint qu' la sve duchchindot- aprs la Toussint, qw, on-alot l' virye pou cper ds bles drtes cryes. I falot prinde ls cs qui n'avint wre du noeds, a in chinon avu in noed, i gangne toudi d' pus d'in cost quu d' l'te. Ls myetes ds cryes, 'astot souvint ds cayts qu' avint r'djt du-d-des trws-ans. On ls rapwrtot l' maujon, pis on ls lyot ruspser quinze djos, trws s'mwin.nes. I n' ls falot nin lare l'uch, a c'st justumint quand i djale t qu'i nive qu'on ls travaye. I n' ls falot nin non pus mte ' qu'i fwait tchd, pou n' nin qu'les souwinche du trop. Lu mi, 'astot ne place l' cwte t ou cru come in hangrd, in fourni ne grgne. Come a lles alint in p brani, a vut dire meri t s'atinri.
t aprs trws s'mwin.nes, i ls falot d' toutes fwces chineler?
Tu ls p'los lare trin.ner ostant qu' tu v'los, doulmint qu'lles astint mtyes ne place pou s'aurder. On chinelot souvint timps d' l'ivir, quand on z-avot ds longues chjes k'chrer. Tu t'assios su ne tchre, tu purnos in satch ne vye bante come dugnolre pou garanti l' pantalon, ca c'st brmint lu gngno qui travaye (imaudje n 33). Tu c'mes pa scrper ls cryes pou qu' les soyinche bles z-t blantches. Aprs, tu dnes in p'tit cp d' cout 25 cm d'ink ds d'bouts; timps qu' tu ployes la crye pou la fer parti, tu soulves lu chinon avu l' cout, jusqu' tant qu'i vache. Adon, i s' dusmantche quausumint tout se. I gn- pus qu' z-avancer tout doctemint avu l' dgt inte lu chinon t la crye, a f'jant fltchi l' bws s' lu gngno fwait...
Quand t'avos fini d' chineler, i falot co rgaliser ls chinons. On rasot ls pus gros, pou qu' is soyinche tourtous du l' min.me supcher, ca i gn-avot ds pus strts t ds pus tnes maugr tout
t on n' fijot qu' ds pans pou l' bws, avu ls chinons?
ds p'tits banos pou ramasser ls-s; co bin ds grandes laudjes bachaules avu la covite pou ramchener ls trtes quand on z-alot l' pche, ds bodts pou la tindere, qu'astint plats d'in cost (imaudje n90). On fjot ossi ds p'tites voltes pou mte ls doryes... Dju ws quu t' droves ne boutche come in for fwce du bauyer. Damadje quu dj' n'ai nin yne du cs p'tites voltes dorye-l, pou vy si dj' n' pros nin aforner ne ctye. Al ! goule dins ' bone grande jate du tchd lac-ci pou z-awr ds fwrts ochs t pis : haydaday ou dd.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aberteke.org
lucyin



Masculin Nombre de messages : 609
Age : 63
Localisation : Sidi Smayl Marok
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: Re: Ene bauke su ls bws d' l' rdne   Ven 10 Ao - 20:03

Lu saurtadje

Non.nonke, vous qui counut bin tout, a m' ton d're t'talere ququ'in causer d' in viadje qui s' loume lu Saurt, t u n'astot nin lu Saurt qu' st d Tchonvye mais n-te qui s' loume lu Saurt-Custine. Adon, dj'a r'wt su ne carte, t dj'ai ve qu'i gnavot co mwintes-tes viadjes qu' avint in nom avu saurt. Du-d-d qu' a vrot bin, don, ' nom-l?
Min.me Transine, dj'ans ne place qu'on loume lu Saurt Dj. In saurt, c'-st-ne place qu'on alot saurter. Lu saurtadje, c'-st-ne ovradje qu'on- fwat dins l' timps dins tous ls bws t ls mwas tchamps d'avaurci. A l' fin, on n' l' pus fwat quu dins les viryes qu'on z- avot st pler aus tchns. Adon qu'on z-avot tchri ls cwdes du bws t ls fagots vye, on ramassot ls coches t ls cochtes, les fouyes t ls wazons, t on z- f jot in forn pou z- polu mte lu fe.
Mais qu moumint qu'on f jot 't-ovradje-l ?
T' ss bin, dins l' timps, quand on z-avot tous ls sints, 'astot auj pou s' r'trovu. Tu p'los ataquer brler du cp qu'i fjot tchd, duvant lu fnau si tu v'los. Mas s'i pluvot, t'avos la couye : Quand i plt l' Sint-Mdrd, on n' rubrle nin les saurts di-st-i lu spot. Adon, i falot rataquer aprs lu fnau. La Sint-Lorint, c'st l dj d'a.ous', don. Et bin, on d'jot toudi : l' Sint-Lorint, lu fe ou saurt mais 1' fr an d'dins
Lu fr dins l' fe ?
Non. n, hin; a vut d'ire dins la grgne su la travre... Pis ' cp-l, s'i f jot bon, tu f jos l'a.ous'. Lu prmi d'stambe, c'st la Sint-Dj. On d'jot quu quand i fjot bon l' Sint-Dj, on p'lot co raler saurter in djornau t s' lu brler. Ca i falot wter d' ronster 't-ovradje-l a l' fin d' l'st, duvant qu'i n' ruplche, ca quand ls coches s'avint racruwi, a duv'not malauj pou l' fe prinre. In cp qu' la paurt astot bin r'ntiye, on hawot la tre inte ls stos, jusqu' tant qu' la place sche toute kubtchye. Aprs, on mtot 1' fe ou tas d' coches t pis ' cp-l, quand l brjis' s'avot yu dustindu, on rustramot ls cnes su la paurt. 'astot ne ovradje du ngue, hin, a, valt. Daliers, quand on- ne lade niche krwye f, qu'st- qu'on dit? Dj'in.meros co m 'nn' aler dawer aus saurts, tins
Et pouqw s'aler f crver a, insi ?
Pouqw? Dins l' v timps, dju t' cause ds-anyes 1800 t ds, lu rindadje ds saurts, 'astot la fadye pou la mitan d' l'anye. Lu brladje ds coches t l' rustramadje ds cnes, 'astot pou d' l'angras, don. Ca i falot rinde l tre ne pitite paurt du ' qu'on l purnot, ca trumint, lle aurot yu vitemint st spojye (...) Pis tu smos l' wassin; l' mwin, bin chr. Pou l' ratrer, on purdot ne grosse supine qu'on trin.not pattavau la paurt. Come a, i n'astot nin trop r'catch, psqu'on dit quu l' swye dot toudi vy z- raler s' mwasse. L'anye d'aprs, malres, tw, t'avos du wassin pus ht qu'ne djint.
On l' fautchot l' pitite machine ?
Tu n'auros d'dj se, don, malin Djques, avu ls stos. On l'alot cper l' cye. On cyot quques pougnyes du drye, jusqu' tant qu'on-avot in djav. Adon on l' loyot a djaube avu in loyin d' swye qu'on loumot in fausson. Quand c'st qu'on z-avot fini l' tchamp, on drssot ls djaubes st' pou f ne crupte. I n' falot bin chr nin rovier d'amantcher ne tchape l' coupte.
Cant-r-anyes st-' qu'on plot smer du swye dins l' saurt?
On nu l' smot qu'n-an. L'anye d'aprs, t'avos ls gngnsses, les broyres t ls sticots qui r'djtint. a 'astot co da tin.ne pou des trws-ans. Tu ls p'los 'nn' aler cper les broyres avu la fau d' broyres t ls gngnsses l' cye pour tw strni ls gades. 'astot souvint ls fames qu' alint avu la brwte. les cyint ls gngnsses, les ls botlint, les loyint ls botes avu ds chinres pis les tchrdjint t'tafwat s' la brwte. Mon Diu toudi, quand on z- r'sondje, valt: la brwtye n'astot jamais assez hte pour zles, don, dandjeres. l' fin, lles atwrtchint ne vye cwde du t'tauto, t les djlint tant qu'ls polint pou qu' la cwde sye bin tinkiye.
Pouqw qu' 'astot nin ls-omes qu' alint cyer aus gngnsses?
Il alint ossi, h; mais ls-ornes, zs, 'astot quausu tourtous ds brak'ns, don. Quand is moussint dins l' saurt, is k'chrint la mitan d' le timps wter d'apicer in coq du broyre in rl d' dugnsse.
Jusqu' quand qu'on z- st saurter dins ls bws?
Dj' a co st d'vant la gure quand dj'astos gamin. Dju m'raplera toudi qu'on z-avot aturpris in saurtadje dins ne cpe tire t air ou Bws d'O, avu l' Djques du Tchna. Mais on-avot volu fer l' modrne, l, nous-tes: on n'avot quausu nin daw. Tu sans bin qu'adon, lu swye n'aur were yu st atr t qu'i gngn-aur yu brmint d'adjal. Come d'ft, da, dju n' avins yu qu'ne mou tne drye. Lu Mimile du Blanc avot saurt jusse djondant nous-tes, mais l' vye mde, l, li : a dawant sa paurt jusqu' toudi, quausu come s'il aurot yu foy s' courti. Quand il travayot, i n'astot nin r'pacher l' nut', lu pve laid Mimile; i mougnot s'apinse qu'on dit come in saurtes. Mas avu tout a, au mws d'awous', il avot ne drye du tous ls diles.
' quu dju n' saisis nin, mi, c'st quu ' swye-l astot mtu ou fin mitan ds bws, t qu' ls biches nu v'nint nin z- broustier grands cps.
Bin tais' qu'y, don, qu'elles v'nint. Mais i gn- n-avot d'dj brmint mwins' qu'nut' pace qu'on z- duspindot mwintes aus bricoles. Ls cs qui d'mrint n'aurint toudi nin se 'nn' aler partout, hin m' fi. C'st qu' i gn-avot ds saurtadjes dins toutes ls viryes. t pis ' cp-l, t'avos co tous ls prs djondant ls bws ' qu' les p'lint plitchoter dins l' bon p'tit fin vrt wyin. Tins! t'avos ds prs dudps ls Dustladjes jusqu'ou fin fond du l' Fau Mayau. t il astint tourtous rws.
Qu'st-' quu 'astot, a, rwer ?
y mais mildio, on n' su va nin anuti d'pus qu' a nut', ss'. I faurot 'nn' aler cotcher in p yere pou polu aler msse dumwin au matin. Dj'aurans co bin ds chjes assez pou plaider du rwadje, va.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aberteke.org
Contenu sponsoris




MessageSujet: Re: Ene bauke su ls bws d' l' rdne   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ene bauke su ls bws d' l' rdne
Voir le sujet prcdent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quel serait votre raction ?
» Caudebec-ls-Elbeuf THOREL LECLERC
» 21 & 22 mai Les Vikings Caudebec-ls-Elbeuf
» Neuville-ls-Dieppe - BAILLY
» nigme n44 - La fontaine Sainte-Catherine l'abbaye de Mortemer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas rpondre aux sujets dans ce forum
Li walon d\'mon nos-tes :: Scrijes(e)s-
Sauter vers: